LEAD 1 Sanofi envisage de petits rachats dans la santé animale

mercredi 23 mars 2011 17h45
 

* Problèmes de concurrence pour de grosses opérations /PDG

* Aussi intéressé par des opérations dans l'ophtalmologie

* Sanofi et Merck ont renoncé mardi à leur JV vétérinaire, "trop complexe" à mettre en oeuvre

PARIS, 23 mars (Reuters) - Sanofi-Aventis (SASY.PA: Cotation) veut croître dans la santé animale grâce à des petites acquisitions, a déclaré mercredi son PDG, Chris Viehbacher, le groupe pharmaceutique français ayant mis fin, la veille, à son accord avec Merck (MRK.N: Cotation) dans le domaine vétérinaire.

Le groupe français s'est également dit intéressé par d'éventuels partenariats ou rachats dans le segment ophtalmologique, pour mettre la main sur de nouveaux traitements mais aussi des technologies.

"Les petites acquisitions vont être plus simples à réaliser" que des opérations de taille dans la santé animale, a dit le PDG en marge d'une conférence.

Il a évoqué des obstacles de concurrence dans une industrie vétérinaire de plus en plus concentrée. Sanofi et l'américain Merck ont expliqué mardi que leur décision de renoncer à leur coentreprise était principalement liée à "la complexité croissante de la mise en oeuvre de la transaction proposée". (voir [ID:nLDE72L03Z])

A quelques minutes de la clôture officielle de la Bourse de Paris, l'action Sanofi progressait de 0,27%, à 47,785 euros. Elle recule de 0,41% depuis le début de l'année, donnant une capitalisation boursière de 62,6 milliards d'euros.

(Caroline Jacobs, avec Marie Mawad, édité par Jean-Michel Bélot)