Italie - L'assureur Fondiaria anticipe une reprise en 2011

mercredi 23 mars 2011 17h44
 

MILAN, 23 mars (Reuters) - Fondiaria-SAI FOSA.MI, le premier assureur automobile d'Italie, s'attend à un redressement de ses activités en 2011 après avoir accusé une perte de près d'un milliard d'euros en 2010.

"Les premiers signes d'amélioration de la performance technique confirment le bien-fondé des mesures engagées pour réduire les coûts d'exploitation et renouer avec la rentabilité et la solidité du capital", dit le groupe dans un communiqué.

La banque UniCredit a accepté mardi d'investir 170 millions d'euros pour recapitaliser l'assureur dont le ratio de solvabilité - une mesure du capital du groupe - est passé sous le seuil minimum légal de 97%. [ID:nLDE72L2KF]

Pour permettre à son ratio de solvabilité de revenir vers le niveau requis de 100%, Fondiaria compte tirer parti d'une règlementation lui permettant de ne pas déprécier les obligations souveraines.

L'assureur, dans lequel le français Groupama cherche à prendre une participation, a déjà annoncé une augmentation de capital de 450 millions d'euros et fera de même pour sa filiale Milano Assicurazioni ADMI.MI pour laquelle il lèvera 350 millions d'euros. Cela ajoutera environ 30 points à son ratio de solvabilité.

Ces augmentations de capital seront garanties par Crédit suisse CSGN.VX.

En 2010, Fondiaria-SAI a accusé une perte nette de 929 millions d'euros, 40% de ce montant étant imputable à des dépréciations, un résultat très inférieur à la prévision moyenne d'une perte nette de 372 millions, d'après Thomson Reuters I/B/E/S.

En 2009, l'assureur italien avait publié une perte nette de 343 millions d'euros.

(Nigel Tutt, Florent Le Quintrec pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)