Hi-Media dans le rouge en 2010, confiant pour 2011

mercredi 23 mars 2011 18h53
 

* Prévoit une stabilité des marges de toutes ses divisions

* Retour à la croissance de l'activité régie au deuxième semestre devrait se confirmer en 2011

PARIS, 23 mars (Reuters) - Hi-Media (HIMD.PA: Cotation) a essuyé une perte nette de 58,6 millions d'euros l'an dernier, liée à d'importantes dépréciations d'actifs, mais il se montre confiant pour 2011 grâce à la réorganisation de ses activités qui a commencé à porter ses fruits fin 2010.

Le spécialiste de la publicité et du micropaiement sur internet avait prévenu dans le courant de l'été que son résultat au titre de l'exercice 2010 serait affecté par des restructurations. (voir [ID:nLDE66J1WO])

L'intégration d'AdLink, racheté en 2009 pour 29,4 millions d'euros, a notamment pris plus de temps que prévu. Hi-Media a par ailleurs été contraint de déprécier en totalité la valeur du site de partage de photos Fotolog dans ses comptes face aux mauvaises performances enregistrées par le site.

"Le groupe a procédé à une remise à plat de certaines activités qui pouvaient grever sa rentabilité", déclare Hi-Media dans un communiqué. "La dynamique de croissance n'en a pas été affectée et Hi-Media est très bien positionné sur ses marchés pour que son activité continue à progresser en 2011".

Le groupe prévoit ainsi une stabilité des marges de chacune de ses activités et se fixe pour priorité d'améliorer son résultat au moyen d'une "politique stricte de contrôle des coûts".

Sur l'ensemble de 2010, le groupe termine dans le rouge avec une perte nette de 58,6 millions d'euros, contre un bénéfice de 6,9 millions d'euros en 2009, sous le coup de 65,9 millions d'euros de dépréciations d'actifs.   Suite...