March 23, 2011 / 10:33 AM / 6 years ago

LEAD 1 UniCredit - Résultat net 2010 en baisse de 22%

4 MINUTES DE LECTURE

* Résultat net 2010 à 1,32 md d'euros (consensus: 1,57 md)

* Niveau de rentabilité "insatisfaisant" en Italie

* La baisse des coûts au T4 soutient le cours de l'action

* Ratio Core Tier 1 à 8,58%

par Ian Simpson

MILAN, 23 mars (Reuters) - UniCredit (CRDI.MI) a fait état mercredi d'une chute de 22% de son bénéfice net annuel, plus marquée qu'attendu, en raison d'une baisse de sa marge d'intérêt et de dépréciations de survaleurs, principalement pour ses activités au Kazakhstan.

L'action de la première banque italienne progressait néanmoins de 1,25% vers 09h00 GMT, portée notamment par une baisse des coûts. Dans le même temps, l'indice Stoxx Europe 600 des valeurs bancaires .SX7P reculait de 0,75%.

Le bénéfice net 2010 s'élève à 1,32 milliard d'euros, contre 1,7 milliard en 2009. Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice de 1,57 milliard d'euros.

La marge d'intérêts a chuté de 9,3%, plombée par la baisse des taux d'intérêt, tandis que les dépréciations de survaleurs se montent à 362 millions d'euros.

UniCredit a acquis la banque kazakhe ATF fin 2007 pour 2,1 milliards de dollars mais a dû déprécier sa valeur de plus de 500 millions d'euros en moins d'un an lors de la crise financière.

UniCredit ne donne pas de répartition par pays. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre au Kazakhstan s'était établi à 32,2 millions d'euros. Unicredit a dit ne pas prévoir de céder ses opérations dans le pays.

En Italie, UniCredit juge "insatisfaisant" son niveau de rentabilité en Italie, selon des diapositives qui devaient être projetées lors d'une présentation mercredi.

UNE MARGE POUR OPTIMISER LES COÛTS

La banque italienne, premier établissement de crédit en Europe centrale et de l'Est, dit disposer d'une marge pour réduire ses coûts.

Paola Biraschi, analyste chez Royal Bank of Scotland, juge que le groupe a dévoilé une agréable surprise sur ce point, avec des coûts opérationnels en baisse de 4% au quatrième trimestre.

Néanmoins, il a pâti du renchérissement du financement interbancaire et de la baisse des prêts aux consommateurs, ce qui indique pour l'analyste "une tendance plutôt négative".

"Je ne vois pas le consensus changer significativement avec ces résultats", a-t-elle dit.

Le ratio de fonds propres Core Tier 1 a reculé à 8,58% à fin 2010, en baisse de 3 points de base par rapport à septembre.

La banque, qui n'a pas dévoilé de perspectives, a confirmé que les nouvelles règles prudentielles de Bâle III se traduiraient par un impact de 131 points de base sur son ratio Core Tier 1.

Le dividende 2010 est proposé inchangé à 0,03 euro par action ordinaire.

Par ailleurs, Unicredit a annoncé mercredi qu'elle avait accepté d'investir 170 millions d'euros pour recapitaliser l'assureur Fondiaria-SAI FOSA.MI. (voir [ID:nLDE72L2KF])

Danielle Rouquié et Jean Décotte pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below