LEAD 1 Rhodia lève la "force majeure", impact revu à la baisse

jeudi 17 mars 2011 08h24
 

* Impact revu à 20 mlns d'euros

* Force majeure après limitation de la navigation sur le Rhin

* Vers un nouveau record de rentabilité au T1

PARIS, 17 mars (Reuters) - Rhodia RHA.PA a annoncé jeudi la levée de la "force majeure" déclarée le 4 février sur certains de ses produits en raison de difficultés d'approvisionnement et a revu à la baisse son impact financier.

Celui-ci est estimé désormais à environ 20 millions d'euros sur son résultat brut d'exploitation (Ebitda), qui seront enregistrés pour l'essentiel au premier trimestre, a précisé le groupe de chimie dans un communiqué.

La situation de "force majeure" permet à une société de ne pas assurer ses commandes dans les conditions prévues à l'origine.

Rhodia avait annoncé en février qu'il prévoyait un impact d'environ 25 millions d'euros. La "force majeure" faisait notamment suite à des difficultés d'approvisionnement liées à la limitation de la navigation sur le Rhin après un accident survenu à la mi-janvier. (voir [ID:nLDE71307O])

"Malgré les pertes de ventes liées à la force majeure, la forte dynamique des différents marchés servis par le groupe nous rend confiants dans notre capacité à afficher un nouveau record de rentabilité opérationnelle au premier trimestre 2011", a déclaré le PDG de Rhodia, Jean-Pierre Clamadieu, cité dans le communiqué.

La "force majeure" concernait les intermédiaires HMD (hexaméthylène diamine) du groupe, qui entrent dans la fabrication des polymères, ainsi que ses produits avals.

(Benjamin Mallet, édité par Gilles Guillaume)