March 17, 2011 / 8:32 AM / 6 years ago

LEAD 2 Dassault-Forte baisse du CA 2011 prévue à cause des jets

6 MINUTES DE LECTURE

* Forte baisse du chiffre d'affaires attendue en 2011

* 70 Falcon devraient être livrés en 2011 contre 95 en 2010

* Optimisme à moyen et long terme, avec la Chine et la Russie

* "Politique commerciale hasardeuse" de l'ancienne direction de Thales

* Bénéfice net +23% en 2010, dividende en hausse, marge améliorée

(Actualisé avec la conférence de presse)

par Cyril Altmeyer

SAINT-CLOUD (Hauts-de-Seine), 17 mars (Reuters) - Dassault Aviation (AVMD.PA) a annoncé jeudi prévoir une forte baisse de ses ventes en 2011 en raison d'un recul des livraisons prévues des avions d'affaires Falcon et en l'absence de perspective de reprise de ce marché à court terme.

L'avionneur compte livrer environ 70 avions d'affaires Falcon en 2011 contre 95 en 2010 et 11 avions de combat Rafale, comme l'an passé.

Le soldes des commandes a été négatif en 2010 - de neuf appareils - les résiliations ayant dépassé les prises de commandes, mais le PDG Charles Edelstenne a dit avoir noté une reprise des commandes dans les avions d'affaires depuis la fin 2010.

Il s'est déclaré optimiste pour les perspectives de ce secteur à moyen et long termes, dans l'espoir d'un redémarrage du marché russe et surtout de la reprise d'activité en Chine, destiné à terme à devenir un marché "important" pour le groupe.

D'une manière générale, Charles Edelstenne a noté des "points d'interrogation" sur la pérennité de la reprise écononomique, qui freinent un peu l'investissement, citant les incertitudes sur les plans budgétaires nationaux et plus récemment les crises au Japon et au Moyen-Orient.

"Ce qui se passe au Moyen-Orient n'est pas là pour me rendre heureux j'espère que cela ne durera pas trop longtemps", a-t-il dit. "Le désordre, l'instabilité, les problèmes politiques et militaires ne favorisent pas le grand export car cela perturbe les dirigeants, attire leur attention sur d'autres sujets et les distrait des discussions sur le rééquipement des armées".

Le groupe tente de vendre le Rafale aux Emirats arabes unis, en Inde et au Brésil.

POUR UNE MONTÉE DE THALES AU-DELÀ DE 35% DANS DCNS

Dassault Aviation, dont le chiffre d'affaires a progressé de 22% à 4,187 milliards d'euros en 2010, a dégagé l'an dernier un bénéfice opérationnel de 591 millions d'euros, en hausse de 39% par rapport au résultat de 2009 retraité du crédit impôt recherche (CIR). Sa marge opérationnelle progresse donc à 14,1% contre 12,5% l'année précédente.

Le bénéfice net, hors Thales (TCFP.PA) dont Dassault Aviation détient 26% depuis 2009, augmente de 23% à 395 millions d'euros. Thales, spécialiste de l'électronique de défense, d'aéronautique et de sécurité, a accusé une perte en 2010 sous le coup de provisions chiffrées à 721 millions d'euros, liées à des contrats peu performants comme celui de l'avion de transport militaire A400M, développé par EADS EAD.PA. (Voir [ID:nLDE71L1RQ])

"Nous avons eu quelques légères surprises après notre entrée dans Thales qui a été de constater une politique commerciale hasardeuse conduite par l'ancien management qui a provoqué des pertes pharaoniques dans certains secteurs", a déclaré Charles Edelstenne.

Il a dénoncé des comportements "dignes des années les plus noires du pays dans les années 1940", faisant allusion aux attaques ayant visé le PDG de Thales Luc Vigneron, arrivé à la tête du groupe en 2009.

Luc Vigneron avait lui-même dénoncé en février une tentative de déstabilisation du groupe à la suite des récentes rumeurs "médisantes" selon lesquelles il serait dans le collimateur de l'Elysée. [ID:nLDE71D1AB]

"La volonté de désinformer est claire, c'est de démolir", a dit Charles Edelstenne.

Il s'est dit favorable à une montée de Thales dans le capital du constructeur naval militaire français au-delà des 35% prévus dans le pacte d'actionnaires datant de 2007. Thales avait alors acquis 25% de DCNS auprès de l'Etat français, avec une option lui permettant de passer à 35% d'ici mars 2012.

Dassault Aviation a signé lundi un protocole d'accord avec BAE Systems (BAES.L) pour la construction de drones MALE (moyenne altitude longue endurance), concrétisation de discussions engagées entre les deux groupes à l'issue de l'accord franco-britannique sur la défense de novembre 2010.

Vers 14h30, l'action Dassault Aviation, dont le flottant est extrêmement limité, prenait 0,28% à 621,85 euros, donnant une capitalisation de 6,3 milliards d'euros.

Le groupe prévoit de verser un dividende de 10,70 euros par action au titre de 2010 contre 8,80 euros pour 2009.

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below