9 mars 2011 / 14:36 / dans 7 ans

Aviva Investors France - Priorité à l'intégration internationale

* Progression du résultat net 2010

* Collecte nette de 915 millions d‘euros, avec celle d‘Aviva

* Retard sur l‘objectif de tripler la gestion pour tiers

* La part des actions et obligations multipliée par 2,5

PARIS, 9 mars (Reuters) - Aviva Investors France a annoncé mercredi une progression de son résultat net 2010, avec une collecte nette de 915 millions d‘euros dans un contexte général de décollecte sur le marché français des OPCVM, et donne la priorité à l‘intégration internationale pour 2011.

La filiale de gestion de l‘assureur britannique Aviva (AV.L), qui gère l‘essentiel des actifs d‘Aviva Investors Europe en Europe continentale, a toutefois, pris du retard sur son objectif annoncé l‘an dernier de tripler les actifs gérés pour compte de tiers, a précisé mercredi à la presse le président de son directoire Jean-François Boulier.

“Notre objectif était que la part des encours externes atteigne de l‘ordre de 10% du total d‘ici 2012, soit huit milliards d‘euros au lieu de quatre milliards. On est sur le bon cap, mais il nous faudra peut-être un peu plus de temps pour y arriver”, a-t-il indiqué en marge de la conférence de presse, sans fournir de précision sur le résultat annuel du groupe.

Au 31 décembre 2010, Aviva Investors France gérait 80,7 milliards d‘euros d‘actifs - dont 55,6 milliards en obligations, 12,5 milliards en actions et 12,6 milliards en encours monétaires - contre 79 milliards d‘euros fin 2009.

Hors celle du groupe Aviva, la collecte nette a été proche de zéro en 2010, compte tenu d‘une décollecte de 737 millions d‘euros sur les encours monétaires compensée par une collecte de 746 millions sur les obligations, actions et actifs diversifiés.

Le groupe de gestion se félicite toutefois d‘avoir multiplié par 2,5 sur l‘année la part des actions et obligations dans les encours gérés pour compte de tiers, au détriment du monétaire.

“Une partie du monétaire a été réallouée (vers les actions et obligations). Cela correspond à ce que nous voulions faire : être un gérant d‘actifs de long terme”, a souligné Jean-François Boulier, également directeur général d‘Aviva Investors Europe.

Dans cette optique, le groupe a notamment remporté trois mandats de gestion (obligations et crédit euro) l‘an dernier pour un montant total de 850 millions d‘euros, soit 10% du montant total des mandats accordés par appel d‘offres.

Si Aviva Investors France est désormais reconnu en tant que gérant obligataire pour compte de tiers, il doit en revanche améliorer son image en tant que gérant actions, a ajouté Jean-François Boulier.

Pour 2011, les priorités sont au renforcement de l‘intégration internationale de l‘activité du groupe, notamment au travers de la création d‘un comité exécutif et de la mise en place d‘une plate-forme opérationnelle internationale. “Le but est de permettre à un expert d‘un des sites de gestion d‘intervenir sur un portefeuille situé ailleurs. Cela permettra d’éviter de dupliquer les compétences et permetttra de les renforcer là où elles sont”, a dit Jean-François Boulier.

La gestion d‘Aviva Investors Europe (hors Royaume-Uni) est assurée depuis Paris, Luxembourg et Varsovie.

Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below