March 9, 2011 / 6:28 AM / 6 years ago

LEAD 3 JCDecaux passe le dividende, lorgne sur CBS Outdoor

7 MINUTES DE LECTURE

* Marge opérationnelle 23,6% en 2010 contre 20,4% en 2009

* Pas de dividende au titre de 2010

* Croissance organique du CA prévue autour de 6% au T1 2011

* Le titre perd près de 1,0%

(Actualisé avec conférence de presse)

par Gwénaelle Barzic

PARIS, 9 mars (Reuters) - JCDecaux (JCDX.PA) a annoncé qu'il ne verserait pas de dividende au titre de 2010 en dépit d'un net rebond de ses résultats et d'une amélioration conforme aux attentes de sa marge, le groupe souhaitant disposer de marges de manoeuvre financières pour des acquisitions.

Le spécialiste de la communication extérieure étudiera notamment un rachat de son concurrent américain CBS Outdoor si sa maison mère CBS (CBS.N) décidait de s'en séparer, ont fait savoir ses dirigeants lors d'une conférence de presse, en indiquant que l'opération pourrait se faire cette année ou en début d'année prochaine.

"On peut cette fois-ci partir du principe qu'une opération de désinvestissement de CBS dans l'affichage risque d'arriver", a déclaré Jean-François Decaux, le codirecteur général, en rappelant que le patron de CBS avait déclaré très récemment que l'affichage ne faisait plus partie des actifs stratégiques du groupe de médias.

JCDecaux, qui souhaite depuis longtemps accroître sa présence en Amérique du Nord - seulement 8% du chiffre d'affaires en 2010 - a déjà lorgné par le passé sur CBS Outdoor mais il avait alors jugé le prix "inabordable", a-t-il dit.

"Aujourd'hui, l'actif est beaucoup moins cher", a-t-il ajouté, sans toutefois communiquer de chiffre, en soulignant que JCDecaux faisait partie des "acheteurs naturels" avec l'américain Lamar.

"Si le dossier sortait, on le regarderait " a dit de son côté Jean-Charles Decaux, le président du directoire, qui a précisé en marge de la conférence de presse que l'opération pourrait se faire en 2011 ou début 2012.

PAS DE PRÉVISION POUR 2011

Vers 14h15, le titre cédait 1,2% à 23,50 euros dans une capitalisation boursière de 5,2 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, il affiche une hausse de quelque 2%.

Dans une note, Exane BNP Paribas évoque des résultats solides mais une prévision plutôt prudente concernant le premier trimestre 2011. JCDecaux n'a pas communiqué de projection pour l'ensemble de l'exercice en cours.

Le français, qui a ravi en 2010 la place de numéro un mondial de la communication extérieure à l'américain Clear Channel Outdoor (CCO.N), a dit tabler sur une croissance organique de son chiffre d'affaires aux environs de 6% pour le premier trimestre de cette année, contre 7% attendu en moyenne par le marché pour l'ensemble de 2011.

"Nous restons confiants dans la capacité de JCDecaux à surperformer la croissance du marché et de ses pairs en 2011", précise Exane BNP Paribas.

ZenithOptimedia, filiale de Publicis, estime que la communication extérieure devrait enregistrer une croissance supérieure à celle de l'ensemble du marché publicitaire mondial avec une progression attendue à 18% entre 2010 et 2013. Le segment de la communication extérieure représente toutefois moins de 7% du marché mondial de la publicité, le premier support restant de loin la télévision avec environ 40%.

JCDecaux a dégagé l'an dernier une marge opérationnelle de 23,6%, contre 20,4% en 2009, en ligne avec le consensus de la rédaction de Reuters réalisé auprès de dix analystes.

Le groupe a réduit davantage que prévu ses investissements en 2010 à 155,2 millions d'euros, contre 180 millions annoncés et après 179,7 millions en 2009. Ils devraient revenir aux environs de 175-180 millions en 2011, a précisé la nouvelle directrice financière, Laurence Debroux.

RÉSULTAT NET MULTIPLIÉ PAR SEPT

JCDecaux, dont le résultat net part du groupe a été multiplié par sept l'an dernier à 173,3 millions d'euros, avait fait état fin janvier d'une hausse de 9,1% de son chiffre d'affaires à périmètre et taux de changes constants à 2,35 milliards d'euros. [ID:nLDE70Q2CQ]

La division transport est sortie du lot l'an dernier avec un doublement de sa marge opérationnelle à 115,4 millions d'euros, supérieure à celle de 2008, grâce aux contributions des régions Asie-Pacifique et Amérique du Nord.

Le mobilier urbain, qui représente environ la moitié du chiffre d'affaires du groupe, a également vu sa marge s'améliorer à 32,8% contre 31,9% en 2009 tandis que celle de l'affichage atteint 15,1% contre 9,6% lors de l'exercice précédent.

Le groupe a doublé son flux de trésorerie disponible à 327,4 millions d'euros et ramené sa dette nette à 311,2 millions contre 358,8 millions précédemment, soit un ratio dette nette sur marge opérationnelle de 0,6.

Ce ratio ne devra pas dépasser 3-3,5 en cas d'acquisitions, a indiqué Jean-François Decaux, le groupe étant soucieux de conserver la note de sa dette en catégorie d'investissement.

Il n'a en revanche pas exclu une dilution de la participation d'environ 73% de la famille au capital pour financer des opérations.

Outre les Etats-Unis, le groupe envisage également d'autres acquisitions de plus petite ampleur cette année, a-t-il dit, en refusant de préciser les cibles visées.

* Voir aussi : Le communiqué sur les résultats: r.reuters.com/nes48r

Les principales données financières du groupe : link.reuters.com/ses48r

Gwénaelle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below