CONSENSUS EADS - Retour aux bénéfices en 2010 avec Airbus

mardi 8 mars 2011 16h13
 

 FRANCFORT/PARIS, 8 mars (Reuters) - EADS EAD.PA. Résultats de l'exercice
2010 (en millions d'euros).
 Date et heure de publication : le 9 mars à 7h00.
 Réunion analystes à 9h30.
 Réunion pour la presse à 11h30.
 
 Nombre d'analystes interrogés par Inquiry Financial Europe AB
(www.consensusestimates.com): 13
           Moyenne  Médiane   Haut    Bas     2009      Variation
C.A.          44.681   44.635    45.631  44.074  42.822     +4,3%
- Airbus      30.203   30.217    31.398  29.300  28.067     +7,6%
- Eurocopter   4.615    4.681    4.840   4.342   4.570      +1,0%
- Astrium      4.929    4.900    5.000   4.876   4.799      +2,7%
- Cassidian    5.556    5.554    5.631   5.483   5.363      +3,6%
Ebit ajusté*   1.236    1.244    1.295   1.180    -322     
- Airbus         284     287       363     200  -1.371     
- Eurocopter     211     221       230     176     263     -19,8% 
- Astrium        267     269       274     254     261     +2,3%
- Cassidian      446     439       470     433     449     -0,7%
Bénéfice net**   500     452       897     350    -763     
Dividende       0,16     0,20     0,25    0,00    0,20     -20,0%
 
 NOTES:
 * Avant dépréciations et exceptionnels
 ** Après minoritaires
 
 ACTIVITÉ : Groupe européen d'aérospatiale et de défense. Maison mère
d'Airbus, il possède aussi le constructeur d'hélicoptères Eurocopter, le
spécialiste du spatial Astrium et un pôle défense et sécurité (Cassidian).
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ : 
 EADS avait indiqué en novembre qu'il visait pour 2010 un chiffre d'affaires
annuel supérieur à 44 milliards d'euros, sur la base d'un euro à 1,35 dollar,
contre 42,82 milliards d'euros en 2009, ainsi qu'un résultat opérationnel (Ebit)
ajusté d'au moins 1,1 milliard d'euros et un Ebit avant éléments non récurrents
de 1,2 milliard.
 
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND :
 1 - Les perspectives pour 2012, année à partir de laquelle les analystes
attendent une forte hausse de la rentabilité après une stagnation en 2011
comparé à 2010.
 2 - Des indications sur le niveau du carnet de commandes et sur l'exécution
des programmes-clés d'Airbus, comme l'A350 et l'avion de transport militaire
A400M.
 3 - Des indications sur l'utilisation de la trésorerie, supérieure à dix
milliards d'euros fin septembre 2010.
 (Maria Sheahan, avec Cyril Altmeyer à Paris, édité par Dominique Rodriguez)