IP (GDF Suez) et Verbund ont battu le consensus en 2010

mercredi 2 mars 2011 10h33
 

LONDRES/FRANCFORT, 2 mars (Reuters) - Le bénéfice de deux grandes sociétés européennes de services aux collectivités a baissé moins que prévu en 2010 grâce à leur activité à l'international et à des prix de l'électricité plus élevés que prévu.

International Power IPR.L, filiale de GDF Suez GSZ.PA, a a annoncé mercredi un bénéfice d'exploitation un peu supérieur au consensus, grâce à sa croissance en Asie et au Moyen-Orient.

Ce solde a diminué de 3% environ à 995 millions de livres (1,17 milliard d'euros), alors que le consensus Reuters Starmine donnait 957 millions. En 2009, le bénéfice d'exploitation était de 1,03 milliard de livres.

Le bénéfice par action est ressorti à 29,1 pence, en hausse de 11% et dépassant un consensus le donnant à 26,3 pence.

L'autrichien Verbund (VERB.VI: Cotation) a de son côté annoncé une chute de 21% du bénéfice d'exploitation en 2010, à 829 millions d'euros, mais il dépasse le consensus qui donnait 794 millions.

Iberdrola (IBE.MC: Cotation), deuxième groupe d'électricité d'Espagne, a confirmé ses objectifs de croissance et d'investissement pour 2012, précisant qu'il réduisait l'investissement organique pour financer une acquisition au Brésil.

L'investissement dans les opérations existantes est réduit de 2,6 milliards d'euros pour financer l'acquisition du distributeur d'électricité brésilien Elektro pour 1,78 milliard d'euros.

(Peter Dinkloh, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)