March 1, 2011 / 6:02 AM / 6 years ago

LEAD 4 Vivendi - Légère hausse des profits attendue en 2011

8 MINUTES DE LECTURE

* Ebita 2010 E5,726 mds (+6,2%), consensus E5,729 mds

* CA E28,88 mds (+6,4%), consensus E28,53 mds

* Dividende stable à 1,40 euro

* Pas de commentaire sur d'éventuelles discussions avec Vodafone concernant SFR

(Actualisé avec conférence de presse)

par Gwénaelle Barzic

PARIS, 1er mars (Reuters) - Vivendi (VIV.PA) prévoit une légère hausse de ses bénéfices en 2011 dans un contexte économique et réglementaire difficile, notamment en France, après avoir publié mardi des résultats 2010 globalement conformes aux attentes.

Le premier groupe européen de médias et de divertissement en termes de capitalisation boursière compte notamment sur la forte croissance de l'opérateur fixe brésilien GVT pour compenser l'effritement des marges de SFR, confronté à une concurrence accrue et à des pressions réglementaires.

A 15h00, le titre Vivendi était pratiquement stable à 20,685 euros (+0,12%) à la Bourse de Paris, alors que l'indice européen des médias .SXMP perdait dans le même temps 0,23%.

Stéphane Beyazian, analyste à Raymond James Equities, juge les perspectives décevantes pour 2011 avec un "risque d'affaissement significatif sur SFR" et la quasi-stabilité ou la légère croissance prévues pour Activision Blizzard (ATVI.O), Maroc Telecom (IAM.PA)(IAM.CS) et Canal+.

"Pour autant, jusqu'à présent, l'impact sur notre valorisation de ce fléchissement a été compensé (...) par d'excellentes bonnes nouvelles financières", précise-t-il, évoquant notamment le règlement de litiges en Pologne, qui a permis à Vivendi d'encaisser 1,25 milliard d'euros, et la perspective d'un possible accord avec Vodafone (VOD.L) sur le rachat des parts du britannique dans SFR. (voir [ID:nLDE70D1I8])

Vivendi, qui a également empoché 5,8 milliards de dollars en cédant sa participation dans NBC Universal, a en outre annoncé mardi qu'il ramenait de 550 à 100 millions d'euros la provision inscrite dans ses comptes au titre de la procédure en nom collectif engagée à son encontre aux Etats-Unis.

Cet ajustement intervient après la décision d'un tribunal américain d'exclure de la procédure d'indemnisation les actionnaires du groupe ayant acquis leurs titres à la Bourse de Paris. [ID:nLDE71M0H2]

COMMENTAIRES JUGÉS PRUDENTS POUR 2011

"Le risque pour Vivendi est maintenant circonscrit à une somme qui est nettement sous contrôle", a déclaré le président du directoire Jean-Bernard Lévy lors d'une conférence téléphonique, en précisant que les prochaines étapes de la procédure dépendaient du juge américain chargé du dossier.

Le patron de Vivendi a réaffirmé que le groupe avait pour objectif de racheter à terme les minoritaires de ses filiales françaises SFR et Canal+ France, mais il s'est refusé à tout commentaire concernant d'éventuelles négociations avec Vodafone.

Concernant les 20% détenus par Lagardère (LAGA.PA) dans Canal+ France dont l'introduction en Bourse est prévue d'ici avril, Jean-Bernard Lévy a indiqué qu'un accord de dernière minute avec le groupe de médias n'était pas à exclure. "Des discussions sont intervenues depuis un an entre Lagardère et Vivendi. Elles n'ont pas permis de conclure à ce stade", a-t-il dit, en rappelant que Lagardère pouvait interrompre à tout moment le processus d'introduction en Bourse.

Les analystes de CM-CIC, qui notent de "bons résultats 2010" mais des commentaires "prudents" pour 2011, soulignent que la dynamique du titre devrait être en partie déterminée par "l'évolution des structures du groupe".

ÉCONOMIES EN VUE À UNIVERSAL MUSIC

Vivendi a dit prévoir pour l'exercice en cours une "légère" croissance de son résultat net ajusté, hors NBC Universal, et le maintien d'un dividende en numéraire élevé.

Au titre de 2010, il a publié un chiffre d'affaires de 28,88 milliards d'euros, en hausse de 6,4%, et un résultat opérationnel ajusté (Ebita) de 5,7 milliards (+6,2%).

Les 26 analystes interrogés par la rédaction de Reuters anticipaient un Ebita de 5,729 milliards et un chiffre d'affaires de 28,533 milliards.

Les performances du groupe ont notamment été soutenues par les ventes des nouveaux opus de ses jeux vidéo à succès "Call of Duty" et "World of Warcraft" et par les résultats supérieurs aux attentes du brésilien GVT. L'opérateur fixe, qui a vu son chiffre d'affaires progresser de 43% en 2010, devrait enregistrer une croissance comprise entre 35% et 40% en 2011 et maintenir une marge d'Ebitda aux environs de 40%.

SFR, en revanche, devrait enregistrer en 2011 un nouveau recul de son Ebitda dans la téléphonie mobile, dans une fourchette comprise entre 0 et 10%. [ID:nLDE72003W]

L'an dernier, la filiale à 56% de Vivendi a continué de recruter des abonnés mais sa marge d'Ebitda a reculé de 1,7 point sur les trois derniers mois de l'année à 15,3% des ventes.

A Universal Music Group, Vivendi prévoit de réaliser 100 millions d'euros d'économies d'ici fin 2011, à travers une réorganisation de ses activités qui sera emmenée par son nouveau directeur général Lucian Grainge.

En 2010, la première maison de disque mondiale, qui édite notamment Lady Gaga et Vanessa Paradis, a vu son chiffre d'affaires reculer de 3,6% à taux de change constant, la baisse des "ventes physiques" n'ayant pas été compensée par les autres sources de chiffre d'affaires. UMG prévoit cependant de maintenir une marge à deux chiffres en 2011.

Pour un graphique de l'Ebitda 2010 de Vivendi par segments d'activité:

bit.ly/fiYxzY

Vivendi, dont le résultat net est ressorti à 2,7 milliards d'euros l'an dernier, en hausse de 4,4%, prévoit de maintenir à 1,40 le dividende qui sera versé au titre de 2010. Le groupe a réaffirmé son engagement de maintenir un taux de distribution d'au moins 50% du résultat net ajusté.

Voir aussi :

ENCADRE SFR - La marge s'effrite, vives pressions concurrentielles [ID:nLDE72003W]

ANALYSE Vivendi à la reconquête du marché avec le rachat de SFR [ID:nLDE70H1SK]

ANALYSE Lagardère tente un coup de poker avec l'IPO de Canal+ [ID:nLDE6BF143]

* Vidéo Reuters Insider - Inside the News: Vivendi Shares Unlikely to Play Growth Tune [ID:nRTV195667]

* Communiqué de Vivendi :

link.reuters.com/dyn38r

* Principales données financières sur Vivendi :

link.reuters.com/cek27r

Avec Marie Mawad, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below