Italie - Mario Draghi s'en prend aux dividendes des banques

dimanche 27 février 2011 18h48
 

VERONE, 27 février (Reuters) - Les banques italiennes devraient utiliser leurs bénéfices pour renforcer leur base de capital, a déclaré samedi Mario Draghi, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE).

Celui qui est également à la tête de la Banque d'Italie s'en prend ainsi indirectement, comme il l'avait déjà fait en mars 2010, à la décision des banques de rémunérer leurs actionnaires via des dividendes.

Dans un entretien publié dimanche par le journal Il Sole 24 Ore, Andrea Beltratti, président du conseil d'Intesa Sanpaolo (ISP.MI: Cotation), a déclaré que la première banque de détail du pays continuerait à proposer un dividende dans le cadre de son nouveau plan stratégique qui sera finalisé en avril.

"La prudence ne devrait pas être sacrifiée au nom du profit", a déclaré Mario Draghi, lors d'un discours prononcé à Vérone, appelant également les établissements à faire appel au marché pour renforcer leur bilan.

En termes de ratios de capital, les banques italiennes ne sont pas parmi les meilleures classées d'Europe. Elles risquent de devoir les relever pour se conformer aux exigences de Bâle III.

(James McKenzie et Stephen Jewkes, Benoit Van Overstraeten pour le service français)