February 25, 2011 / 1:57 PM / 6 years ago

France - La mode pourrait souffrir de la hausse des prix en 2011

4 MINUTES DE LECTURE

* Baisse de 0,3% des ventes de prêt-à-porter féminin en 2010

* Hausse de 2,6% des exportations de prêt-à-porter féminin

* Le prix du coton a doublé en 2010, +50% pour la soie, +16% pour la laine

par Astrid Wendlandt

PARIS, 25 février (Reuters) - La reprise dans le secteur de la mode en France pourrait s'avérer plus fragile que prévu, les marques augmentant leurs prix pour faire face à la hausse des prix des matières premières, a prévenu vendredi un organisme professionnel.

Les ventes de prêt-à-porter féminin sont restées stables en France l'an dernier à 11,6 milliards d'euros, après avoir reculé de 3,2% en 2009, mais elles pourraient de nouveau fléchir cette année sous le coup des prix plus élevés du coton, de la soie, de la laine, du cuir et autres matériaux de confection.

"Nous espérons évidemment que la reprise va continuer en 2011 mais la consommation pourrait être touchée si les marques augmentent les prix (...) et nous nous attendons à ce que certaines le fassent", a déclaré François-Marie Grau, secrétaire général de la Fédération française de prêt-à-porter.

Au sein du secteur, des marques de luxe telles que Louis Vuitton et Chanel ont déjà augmenté leurs prix sur certains produits, et les analystes anticipent d'autres hausses cette année.

Ces augmentations n'ont cependant pas empêché le segment du luxe dans le prêt-à-porter français d'enregistrer un net rebond en 2010, comme l'attestent les résultats récents de marques telles que Yves Saint Laurent, Balenciaga (PPR (PRTP.PA)), Fendi (LVMH (LVMH.PA)) et Lanvin.

Selon la Fédération, le Japon représente désormais 6% des exportations françaises de prêt-à-porter, contre 5% en 2009, et a ravi aux Etats-Unis la place de premier marché à l'exportation.

Au total, les exportations de prêt-à-porter féminin ont augmenté de 2,6% en 2010 à 2,4 milliards d'euros.

La Fédération, qui représente les sociétés françaises de prêt-à-porter allant des marques à prix accessibles jusqu'au luxe, précise que les meilleures ventes restent les robes, avec des ventes en hausse de 19% en 2010 après une augmentation de 16% en 2009.

Les ventes de jeans et de pantalons féminins ont chuté de 15,3% en France en 2010, après une baisse de 13,8%, ajoute la Fédération.

Les ventes sur internet ont représenté 9% du chiffre d'affaires du prêt-à-porter féminin l'an dernier, contre 6,3% en 2009, les femmes se tournant de plus en plus vers le web pour économiser du temps et de l'argent.

Voir aussi:

* Les résultats 2010 de PPR (PRTP.PA) [ID:nLDE71G035]

* Les résultats 2010 de LVMH (LVMH.PA) [ID:nLDE7121QP]

Gwénaelle Barzic et Cyril Altmeyer pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below