Spyker vend la marque à son nom pour se concentrer sur Saab

jeudi 24 février 2011 12h18
 

AMSTERDAM, 24 février (Reuters) - Le constructeur néerlandais de voitures de sport Spyker SPYKR.AS, confronté à des pertes, a annoncé son intention de vendre la marque portant son nom à un investisseur russe. Cette vente, qui pourrait rapporter 32 millions d'euros, doit permettre à Spyker de payer ses dettes après avoir acheté en février 2010 le suédois Saab à l'américain General Motors (GM.N: Cotation).

L'entrepreneur Vladimir Antonov, qui détenait auparavant une part du capital de Spyker, va racheter la marque de voitures de sport via la holding britannique CPP Global Holdings, pour un montant initial de 15 millions d'euros.

Selon les analystes du secteur, Spyker a besoin d'un investisseur stratégique pour atteindre son objectif de faire de Saab un constructeur indépendant et rentable.

Le directeur général du groupe a également indiqué que Spyker changerait de nom en mai 2011 pour devenir Saab.

"Ils sont toujours dans la même situation qu'il y a un an. Il est difficile de dire s'ils ont de nouveaux problèmes. On ne peut pas avoir deux activités déficitaires simultanément: il faut choisir, c'est la gestion normale", a commenté Tom Muller, analyste chez Theodoor Gilissen. Spyker s'était heurté au scepticisme des observateurs lors du rachat de Saab, en affirmant pouvoir porter les ventes de la marque suédoise à 80.000 exemplaires en 2011 et 120.000 en 2012.

Le groupe néerlandais a annoncé le mois dernier que Saab avait vendu 31.696 voitures en 2010. En octobre, l'objectif de ventes annuel avait été abaissé de 45.000 à 30.000-35.000.

Le titre Spyker a initialement perdu 4% à cette annonce, avant d'effacer ses pertes et de partir en hausse. Peu après 11h00 GMT, il prenait 3,12% à 5,45 euros.

(Sara Webb et Gilbert Kreijger, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)