February 23, 2011 / 8:43 AM / 6 years ago

LEAD 2 Commerzbank remboursera les prêts publics après un bon T4

7 MINUTES DE LECTURE

* Résultat net 2010 E1,43 md (consensus E1,3 md)

* Prévoit un REX "significativement supérieur" en 2011

* La banque veut commencer à rembourser les prêts de Berlin

* Sans doute pas de dividende sur 2011

(actualisé avec détails §4 (dividende), §8 et §11, cours de Bourse)

par Arno Schuetze

FRANCFORT, 23 février (Reuters) - Commerzbank (CBKG.DE) a annoncé mercredi qu'elle prévoyait une hausse de son bénéfice en 2011 et qu'elle commencerait à rembourser dès cette année les prêts consentis par Berlin au plus fort de la crise financière, après un quatrième trimestre 2010 meilleur qu'attendu.

Le fonds de sauvetage public SoFFin a injecté dans la deuxième banque allemande 16,2 milliards d'euros sous la forme de "participations silencieuses", baptisées ainsi car ces parts ne donnent pas de droit de vote, et a acquis 25% de son capital.

"En 2011, nous prévoyons de finir l'année avec un bénéfice opérationnel aux normes IFRS significativement supérieur à celui de 2010. Il est également dans nos projets de rendre les participations silencieuses de l'Etat allemand en 2011", déclare le président du directoire Martin Blessing dans un communiqué.

"Nous ferons notre maximum pour nous assurer que l'Etat allemand mette un terme à ses mesures de soutien de manière positive", ajoute-t-il, déclarant par ailleurs que le dividende sera sans doute passé sur les résultats de 2011.

Vers 12h30 GMT, l'action perdait 0,56% à la Bourse de Francfort.

Lors des trois derniers mois de l'exercice 2010, le bénéfice net est ressorti à 257 millions d'euros alors que les analystes prédisaient 132 millions. Commerzbank avait accusé une perte nette de 1,86 milliard d'euros sur la période correspondante de l'exercice précédent.

Sur l'ensemble de 2010, son résultat net s'établit à 1,43 milliard d'euros, alors que les analystes anticipaient 1,3 milliard.

Pas De Hausse Notable Des Revenus

Cette hausse des profits s'explique principalement par le rebond de l'économie allemande, qui a permis à la banque de réintégrer dans ses comptes près de la moitié des sommes provisionnées pour faire face aux risques et de revaloriser certains actifs toxiques, plutôt qu'à une augmentation notable de ses revenus.

"Le marché apprécie la stabilité des revenus tirés des commissions et des intérêts. Mais les bénéfices sont à présent essentiellement générés par des provisions moindres sur les pertes de crédit, et un revenu volatil sur les marchés", a commenté Christine Schmid, analyste chez Crédit Suisse Private Banking.

"Ils laissent ouvertes leurs options sur le remboursement de la participation silencieuse de l'Etat. La question est désormais de savoir dans quelles proportions l'augmentation de capital va diluer le bénéfice par action", a-t-elle ajouté.

La principale filiale de Commerzbank, Mittelstandsbank, spécialisée dans le prêt aux PME, a tiré parti de cette forte reprise économique en réussissant la meilleure performance de son histoire.

La banque d'investissement et la division de restructuration de portefeuilles ont également contribué aux résultats du groupe à la faveur de leur essor sur le marché et de provisions en baisse.

Eurohypo Reste Le Point Faible

Seul point noir, la branche de crédit immobilier Eurohypo a affiché une perte de 1,9 milliard d'euros en 2010.

"Le bénéfice avant impôts du quatrième trimestre devrait faire plaisir au marché. La grande surprise, c'est la bonne performance dans (la banque d'investissement) entreprises et marchés, et que Commerzbank ait confirmé qu'elle voulait rembourser la participation silencieuse", note Neil Smith, analyste chez WestLB. La banque, dont le ratio de fonds propres "dur" atteignait 10% fin 2010, s'est également montrée confiante pour l'année 2011.

Elle a déclaré que la croissance devrait se poursuivre cette année chez Mittelstandsbank, dans sa division de banque d'investissement de même que sur ses marchés d'Europe centrale et orientale.

"Nous avons connu un bon départ en janvier et février a également, à ce jour, été positif", déclare le directeur financier Eric Strutz dans le communiqué.

La banque anticipe une poursuite de la baisse des provisions pour pertes sur créances cette année, à hauteur d'au moins 200 millions d'euros, ce qui devrait lui permettre de rembourser les capitaux apportés par Berlin.

En outre, Commerzbank va également régler cette année les intérêts des fonds prêtés, condition pour annuler le plafonnement de la rémunération de ses dirigeants imposé par le gouvernement allemand en échange de son soutien.

Malgré un bénéfice en 2010 selon les normes internationales (IFRS), Commerzbank ne paiera pas d'intérêts sur les prêts publics au titre de l'an dernier, car elle a publié une perte annuelle de 1,2 milliard d'euros selon les règles comptables allemandes, en raison de dépréciations de prêts dans l'immobilier commercial.

Au début du mois, sa rivale Deutsche Bank (DBKGn.DE) s'est dite en bonne voie pour atteindre des objectifs ambitieux en termes de résultat pour 2011. (voir [ID:nLDE71206G])

La première banque allemande a déclaré viser un bénéfice imposable de 10 milliards d'euros cette année, alors qu'une enquête Reuters avait montré qu'elle ne devrait pas être en mesure d'atteindre cet objectif avant 2012.

Voir aussi:

* BREAKINGVIEWS-Commerzbank could repay half its state aid in 2011 [ID:nLDE71M0NL]

Jean Décotte et Gregory Schwartz pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below