February 21, 2011 / 5:57 PM / 6 years ago

RPT CONSENSUS Accor - Résultat d'exploitation 2010 attendu à +87

4 MINUTES DE LECTURE

 Répétition mastic au 2e paragraphe, bien lire 23 février
  
 PARIS, 21 février (Reuters) - Accor (ACCP.PA). Résultats de l'exercice 2010 (en millions d'euros).
 Date et heure de publication : mercredi 23 février à 07h00. 
 Conférence avec les analystes à 08h30.
  
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction : 6 pour l'Ebitar, 12 pour l'Ebit  
  
                              EBITAR               EBIT 
 Moyenne                       1.817               441,6
 Médiane                       1.815               440  
 Maximum                       1.823               445
 Minimum                       1.807               440  ------------------------------------------------------------- 
 2010                          1.520               236 
 Variation                     +20%                +87%
        
 ACTIVITÉ : Numéro quatre mondial de l'hôtellerie, derrière InterContinental (IHG.L), Marriott MAR.N, Hilton et Starwood Hotels HOT.N.
 En juin 2010, Accor s'est scindé en deux en donnant naissance à Edenred (EDEN.PA), qui regroupe les activités de services prépayés, parallèlement aux activités hôtelières restées sous la bannière Accor (Sofitel, Novotel, Mercure, Ibis, Etap Hôtel, Formule 1).   
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ : 
 * Le 19 janvier, en publiant un chiffre d'affaires 2010 de 5.693 millions d'euros (+9,8% en données publiées et +7,4% en comparable), Accor avait revu en hausse son objectif de résultat d'exploitation 2010 en tablant sur 440 millions d'euros, au regard d'une estimation antérieure de 400 à 420 millions d'euros. 
 * Néanmoins, le groupe a prôné la prudence pour 2011 en raison de l'environnement macroéconomique.
  
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND : 
 1 - La vision de Denis Hennequin, le nouveau président du groupe, qui présentera les résultats pour la première fois depuis son arrivée à la tête d'Accor le 1er décembre en remplacement de Gilles Pélisson. 
 2 - De meilleures performances en Europe grâce à une reprise dans le segment de la clientèle affaires.
 3 - Un redressement de l'activité aux Etats-Unis en 2011.
 4 - Le versement d'un dividende spécial lié à la vente de la part dans le groupe de casinos Lucien Barrière. 
 5 - L'évolution du programme de cessions d'actifs.  
 (Noëlle Mennella, avec Michel Pires Brito, édité par Dominique Rodriguez)  

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below