SNCF-Les comptes s'améliorent, l'investissement reste important

jeudi 17 février 2011 16h31
 

PARIS, 17 février (Reuters) - La SNCF [SNCF.UL] a publié jeudi des résultats annuels en hausse mais elle a indiqué que l'amélioration de sa rentabilité restait insuffisante pour couvrir ses besoins d'investissements.

L'opérateur ferroviaire avait déjà fait savoir en janvier qu'en dépit de l'impact des mouvements de grèves, ses ventes avaient enregistré en 2010 une croissance organique de 4,1%, à 30,5 milliards d'euros. (voir [ID:nLDE70J11Q]) "Le niveau de marge opérationnelle reste encore insuffisant pour couvrir, dans la durée, les besoins d'investissements indispensables à la qualité de service et au développement", a déclaré le groupe dans un communiqué.

La marge opérationnelle s'est établie à 7,1% en 2010, en amélioration de 0,3 point, et le résultat net récurrent a atteint 231 millions d'euros, contre trois millions l'exercice précédent. Le bénéfice net reste toutefois sous son niveau de 2008, précise la SNCF.

Le groupe, qui a investi quelque trois milliards d'euros dans du matériel ferroviaire et dans la modernisation des gares, entre autres, en 2010, a consommé de la trésorerie, enregistrant un cash flow libre annuel négatif de 162 millions d'euros.

"Nous restons prudents concernant 2011. SNCF poursuit les actions entreprises sur la maîtrise du cash et sur le long terme, sur la remise à un niveau acceptable de rentabilité de toutes ses activités", a ajouté le président du groupe Guillaume Pepy.

L'annonce intervient alors que le président Nicolas Sarkozy a demandé jeudi que la SNCF soit rentable dans toutes ses activités et attache à la qualité de ses services autant d'importance qu'aux performances techniques et à la sécurité. (voir [ID:nLDE71G1N0])

(Marie Mawad, édité par Wilfrid Exbrayat)