February 17, 2011 / 11:36 AM / 6 years ago

Swiss Re confiant après le rachat de l'emprunt à Buffett

4 MINUTES DE LECTURE

* Bénéfice net de $863 mlns en 2010 (464,65 mlns d'euros)

* Charges de $1,4 md pour rembourser Buffett

* Dégradation du ratio combiné

* Dividende en hausse à 2,75 francs

* Le titre monte

ZURICH, 17 février (Reuters) - Swiss Re RUKN.VX a affiché sa confiance jeudi en proposant un dividende en forte hausse au terme d'un exercice 2010 marqué par le remboursement plus coûteux que prévu de l'emprunt convertible de Bershire Hathaway (BRKa.N).

A 11h20 GMT, l'action du numéro deux mondial de la réassurance avait effacé ses pertes initiales et grimpait de 3,6% à 58,05 francs, tandis que l'indice européen du secteur .SXIP progressait de 0,87%.

Le bénéfice net a presque doublé en 2010 à 863 millions de dollars, mais les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 1,2 milliard.

Au quatrième trimestre, Swiss Re a essuyé une perte presque deux fois plus lourde que ce que le marché attendait en raison de sa volonté de rembourser l'emprunt convertible de Berkshire Hathaway.

Swiss Re prévoyait un règlement final en espèces en janvier 2011 et l'inscription d'une charge d'un milliard de dollars au quatrième trimestre 2010.

Toutefois, le montant total atteint 1,4 milliard au terme de la période sous revue en raison d'ajustements dus à des effets de changes.

Les fonds propres sont restés stables 26,4 milliards de dollars à fin décembre, avec un rendement qui a progressé à 3,6% après 2,3%. Le groupe avait indiqué auparavant qu'il visait un rendement des fonds propres de 12% sur le cycle mais il ambitionne désormais plutôt 11% d'ici 2015.

Swiss Re table également sur une croissance annuelle du bénéfice par action de 10%, toujours d'ici 2015. Pour Stefan Schürmann, à la banque Vontobel, les nouveaux objectifs sont plus réalistes.

Le ratio combiné s'est dégradé à 93,9% après 88,3%. Quant au ratio de solvabilité, il dépasse toujours les 200%.

Swiss Re a toutefois précisé que l'année avait très bien commencé avec des renouvellements de contrats en hausse de 14% en janvier. Les prix ont dû être ajustés de 2% à la baisse, contre une moyenne de 4% à 7% sur le marché.

Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale un dividende de 2,75 francs par action au titre de l'exercice écoulé, après un franc pour l'année précédente. Les marchés attendaient 2,13 francs.

Les analystes sont unanimes à saluer l'augmentation du dividende ainsi que le bon démarrage de 2011, tout comme ils déplorent à l'unisson des chiffres jugés faibles pour le quatrième trimestre et pour 2010.

"Avec ce ROE, il leur faudra du temps pour retrouver un niveau AA chez S&P", ironise Fabrizio Croce, chez Kepler Capital Markets.

Pascal Schmuck, édité par Robin Bleeker et Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below