17 février 2011 / 06:21 / dans 7 ans

LEAD 4 Eramet va doubler ses investissements industriels en 2011

* Plus de E600 mlns d‘investissements industriels en 2011

* Perspectives favorables début 2011, forte volatilité

* Dividende de E3,50 euros pour 2010, en hausse de 94%

* Retour aux bénéfices et CA en hausse de 33% en 2010

(Actualisé avec conférence de presse)

par Cyril Altmeyer et Gus Trompiz

PARIS, 17 février (Reuters) - Eramet (ERMT.PA) a annoncé jeudi son intention de doubler ses investissements industriels en 2011 à plus de 600 millions d‘euros et a fait état de perspectives favorables pour le début de l‘année malgré une volatilité élevée.

Le groupe minier, spécialiste du manganèse et du nickel, proposera un dividende en hausse de 94% à 3,50 euros par action au titre d‘une année 2010 marquée par un retour aux bénéfices.

Le titre, jugé cher comparé à ses pairs, cédait 2,86% à 268,75 euros à 14h30, après avoir progressé de 5% depuis le début de l‘année et de 16% en 2010, donnant une capitalisation de 7,125 milliards.

Le PDG Patrick Buffet a une nouvelle fois défendu la stratégie d‘indépendance de son groupe face aux spéculations d‘une fusion orchestrée par l‘Etat avec le pôle minier d‘Areva CEPFi.PA, qui détient 25,69% d‘Eramet.

Il a dit lors d‘une conférence de presse ne pas avoir été contacté pour former un géant minier national avec Areva.

Patrick Buffet a également indiqué qu‘Eramet souhaitait se diversifier dans de nouveaux métaux et renforcer ses positions actuelles.

Le doublement des investissements prévus cette année, par rapport aux 326 millions de 2010, comprend notamment le démarrage de projets industriels, et fait suite au renforcement de la trésorerie nette d‘Eramet à 1,3 milliard d‘euros fin 2010 contre 946 millions fin 2009.

Au total, Eramet prévoit neuf milliards d‘euros d‘investissements industriels sur la période 2011-2020 hors acquisitions, a précisé Patrick Buffet, ajoutant que son groupe pourrait consacrer entre 1 milliard et 1,5 milliard d‘euros à de la croissance externe aux cours des deux prochaines années.

BHP Billiton (BHP.AX)(BLT.L), premier groupe minier mondial, a annoncé mercredi un projet d‘investissement de 80 milliards de dollars pour financer son expansion dans les cinq prochaines années. Il a ainsi emboîté le pas à Rio Tinto (RIO.AX) (RIO.L) et Xstrata XTA.L, qui ont dit eux aussi vouloir investir plus de 110 milliards de dollars d‘ici cinq ans pour faire face à la forte demande de la Chine et de l‘Inde.

Eramet devrait accélérer sa croissance au cours des prochaines années, avec une importante création de valeur, précise son PDG Patrick Buffet dans un communiqué.

“Eramet bénéficie de la croissance des pays émergents grâce à la hausse des prix de ses métaux d‘alliages et au développement de ses ventes”, explique-t-il.

QUATRE MILLIONS DE TONNES DE MANGANÈSE EN 2012

Eramet Manganèse vise une production de minerai et d‘aggloméré en hausse en 2011 à 3,6 millions de tonnes, contre 3,2 millions en 2010, en phase avec l‘objectif de quatre millions de tonnes fixé pour 2012, a précisé Patrick Buffet lors d‘une conférence de presse.

Le groupe attend aussi une production de nickel de l‘ordre de 57.000 tonnes en 2011, contre 53.700 en 2010, dans un contexte d‘offre inférieure à la demande, avec un premier objectif de production à 60.000 tonnes en 2012 et 65.000 tonnes en 2014, a-t-il ajouté. En 2010, Eramet a augmenté de 33% son chiffre d‘affaires à 3.576 millions d‘euros en 2010, à la faveur de la fin du mouvement de déstockage qui avait pesé sur ses performances en 2009.

Eramet a particulièrement bénéficié d‘un bond de 44% des ventes de son pôle de manganèse, qui constitue plus de la moitié de son chiffre d‘affaires, à la faveur d‘une poursuite de la hausse de la production d‘acier tirée par les pays émergents.

Patrick Buffet a prévenu que la volatilité devrait rester désormais plus forte que par le passé.

“Des prix qui se négociaient sur l‘année se sont négociés sur différents métaux sur le trimestre et maintenant se négocient mensuellement, et cela introduit des volatilités fortes, y compris au niveau de la demande sur certains pays comme la Chine”, a-t-il expliqué lors de la conférence de presse.

Eramet a enregistré en 2010 un résultat opérationnel courant (ROC) de 739 millions, contre une perte de 163 millions en 2009, et supérieur aux 681 millions du consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le groupe explique ce retournement par une nette augmentation des prix de vente, un redressement des volumes et la poursuite de l‘amélioration de sa productivité.

Le résultat net part du groupe est ressorti à 328 millions en 2010, contre une perte de 265 millions en 2009 et 363 millions attendus.

* Le communiqué d‘Eramet :

link.reuters.com/vux97r

* Principales données sur le groupe :

link.reuters.com/sux97r

Avec Marie Maitre, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below