February 17, 2011 / 7:02 AM / 6 years ago

LEAD 3 TF1 compte maîtriser ses coûts de grille en 2011 et 2012

6 MINUTES DE LECTURE

* Coût de grille stabilisé à E950 mlns en 2011-2012 après une hausse en 2010

* Recettes publicitaires +8,4% en 2010

* Dividende de E0,55 au titre de 2010 (E0,43 en 2009)

* Prudente prévision de stabilité du CA total en 2011

* Le titre monte

(Actualisé avec réunion d'analystes)

par Cyril Altmeyer

PARIS, 17 février (Reuters) - TF1 (TFFP.PA) a dépassé les attentes en 2010 en doublant son résultat net et a rassuré les investisseurs en prévoyant une stabilisation de son coût de grille en 2011 et 2012.

Comme à son habitude, le groupe de télévision s'est montré jeudi prudent concernant ses perspectives de chiffre d'affaires consolidé, prévoyant une stabilité pour cette année parce que la visibilité des annonceurs reste faible et les prévisions macroéconomiques encore peu enthousiasmantes.

La filiale de Bouygues (BOUY.PA) bénéficiera en 2011 pour la première fois de la consolidation en année pleine des chaînes de la TNT acquises l'an passé, TMC et NT1. Mais elle pâtira de l'absence des recettes tirées de la revente de matches de la Coupe du monde de football, qui avaient soutenu son chiffre d'affaires en 2010.

L'action prenait 2,5% à 14,75 euros à 14h15, surperformant l'indice paneuropéen des médias .SXMP, en baisse de 0,02%, et tirant dans son sillage M6 (MMTP.PA) qui gagnait 1,8%.

Le marché apprécie la stabilisation du coût de grille de la chaîne TF1 à 950 millions d'euros en 2011 et 2012, en particulier après l'annonce mercredi par M6 d'une augmentation sensible de ses investissements dans les programmes pour maintenir ses audiences. (voir [ID:nLDE71F13K])

Goldman Sachs, qui s'attendait à une montée en puissance du coût de grille de TF1 à 967 millions en 2012, souligne toutefois dans une note que la hausse de 5% à 10% annoncée pour cette année par M6 pourrait finir par inciter la filiale de Bouygues à augmenter ses dépenses.

TF1 a augmenté en 2010 son coût de grille de 2,6% à 951,2 millions d'euros.

CM-CIC note de son côté la bonne surprise sur le dividende - porté à 0,55 euro par action en 2010 contre 0,43 en 2009.

TF1, qui conserve une trésorerie nette de 16,8 millions d'euros à la fin 2010 après l'acquisition de TMC et NT1, ne compte pas verser de dividende exceptionnel à ses actionnaires, même s'il n'a pas de cible d'acquisitions dans l'immédiat, a dit le PDG Nonce Paolini aux analystes.

Pas De Rachat D'orange Sport en Vue

Eurosport ne compte pas racheter Orange Sport, la chaîne payante pour laquelle Orange FTE.PA cherche un repreneur, a expliqué Nonce Paolini, précisant que les discussions en cours portaient notamment sur le rachat de droits sportifs.

Il a cependant précisé qu'il était hors de question qu'Eurosport France se porte candidat pour les droits de la Ligue 1 de football après le retrait d'Orange.

TF1 se montrera "particulièrement vigilant" sur les droits sportifs en général, a-t-il dit, faisant notamment référence aux appels d'offres pour l'Euro 2012 et 2016 de football.

Nonce Paolini a également déclaré que TF1 pourrait tirer les conséquences des performances décevantes de l'ouverture à la concurrence du marché des paris en ligne, en recherchant un partenaire, voire un repreneur pour SPS, maison mère d'EurosportBet. Il a précisé que des discussions exclusives étaient en cours avec un opérateur.

"La réalité aujourd'hui est que cela ne répond pas du tout à nos attentes, et les perspectives de développement ne nous semblent pas envisageables tant que la situation du marché français restera ce qu'elle est", a-t-il expliqué.

"Nous serons pragmatiques. J'espère que nous pourrons aboutir dans les discussions actuellement engagées, et si ce n'est pas le cas, nous prendrons les décisions qui s'imposent."

Les recettes publicitaires de TF1, baromètre très suivi par les analystes, ont progressé de 8,4% en 2010 et les recettes tirées des activités de diversification (comme la production de films et de spectacles musicaux) ont augmenté de 14,7%.

Nonce Paolini n'a pas souhaité fournir de tendance pour les recettes publicitaires de janvier-février, se bornant à indiquer qu'aucune catégorie d'annonceurs ne lui inspirait d'inquiétude.

Le groupe TF1 a réalisé au total un chiffre d'affaires consolidé de 2,6 milliards d'euros, en ligne avec le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. Il ressort en hausse de 10,9%, contre une prévision de croissance relevée de 7% à 8% en novembre.

* Le communiqué de TF1 :

here

* La présentation des résultats annuels :

* here

Avec Gwénaelle Barzic et Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below