CONSENSUS Technip-Marge opérationnelle attendue à 10,2% en 2010

lundi 14 février 2011 12h41
 

 PARIS, 14 février (Reuters) - Technip (TECF.PA: Cotation). Prévisions
de résultats de l'exercice 2010 (en millions d'euros).
 Date et heure de publication : jeudi 17 février à 07h00. 
 Conférence analystes à 09h30, conférence de presse à 11h30.
 
 Nombre d'analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S:
23 pour le résultat net part du groupe, 22 pour le résultat
opérationnel courant (Ebit), 27 pour le résultat brut
d'exploitation (Ebitda) et 26 pour le chiffre d'affaires.
 
                NET PDG    EBIT    EBITDA   CA
 Moyenne        406        612     778      6.010
 Maximum        426        644     889      6.150
 Minimum        384        589     749      5.880
 ------------------------------------------------
 2009 (publié)  170        677     901      6.456
 Variation      +138,8%    -9,6%   -13,7%   -6,9%
 
 NOTE : Un résultat opérationnel courant de 612 millions
d'euros et un chiffre d'affaires de 6.010 millions
représenteraient une marge de 10,2% contre 10,5% en 2009.
 Par ailleurs, le résultat net de Technip avait été pénalisé
en 2009 par une provision de 245 millions en vue de régler des
litiges aux Etats-Unis concernant une affaire de corruption
présumée au Nigeria.
 
 ACTIVITÉ : Spécialiste des équipements pétroliers et
gaziers, Technip intervient dans les infrastructures
sous-marines (Subsea), plates-formes en mer (Offshore) et
installations terrestres (Onshore).
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ :
 * Technip a fait savoir fin octobre qu'il visait désormais
pour 2010 un taux de marge opérationnelle courante du Subsea
d'environ 16,5%, contre plus de 15% précédemment, ainsi qu'une
marge opérationnelle courante combinée Onshore/Offshore proche
de 6%, contre 5,3% auparavant.
 * Le groupe a en revanche confirmé fin octobre son objectif
de chiffre d'affaires d'environ 5,9 à 6,1 milliards d'euros,
avec des ventes du Subsea d'environ 2,6 à 2,7 milliards.
 * Pour 2011, Technip a indiqué qu'il tablait sur une
croissance de son activité et sur un taux de marge
opérationnelle d'environ 15% pour le Subsea et stable pour les
segments Onshore/Offshore.
 
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND :
 1 - Une confirmation, voire une précision des objectifs pour
2011.
 2 - Des attributions de contrats importantes cette année,
notamment en mer du Nord, en Afrique de l'Ouest, au Brésil et
dans le golfe du Mexique.
 3 - Une stratégie davantage basée sur la croissance
organique que sur les acquisitions.
 (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)