CONSENSUS EDF - Ebitda 2010 attendu en hausse de 3,2%

jeudi 10 février 2011 13h17
 

 PARIS, 10 février (Reuters) - EDF (EDF.PA: Cotation). Prévisions de
résultats de l'exercice 2010 (en millions d'euros).
 Date et heure de publication : mardi 15 février à 7h00.
Conférence presse et analystes à 10h30.
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters :
13 pour le net, 14 pour l'Ebitda et l'Ebit et 12 pour le chiffre
d'affaires.
 
              NET PDG   EBITDA    EBIT     C.A.
 Moyenne      2.976     16.446    8.371    64.359
 Maximum      3.817     17.550    9.400    70.320
 Minimum      1.979     15.893    7.365    60.833
 ------------------------------------------------
 2009         3.902     15.929    9.306    59.140
 Variation    -23,7%    +3,2%     -10,0%   +8,8%
 
 NOTE : les chiffres 2009 ont été retraités par la société en
raison de l'évolution de normes comptables. Le consensus a été
réalisé à partir des dernières prévisions d'analystes ayant
intégré ces retraitements.
 
 ACTIVITÉ : Producteur et distributeur d'électricité.
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ :
 - EDF a confirmé en novembre qu'il visait pour 2010 une
croissance organique de son Ebitda (résultat brut
d'exploitation) comprise entre 3% et 5%, ainsi qu'un dividende
stable par rapport à 2009.
 - Le groupe a également indiqué fin novembre qu'il visait
pour 2010 un taux de disponibilité de ses centrales nucléaires
en France - crucial pour sa rentabilité - proche de 78,5%,
contre un objectif de taux compris entre 78,5% et 79,5%
auparavant.
 
 CE QUE LE MARCHE ATTEND :
 1 - Une première prévision pour 2011, bien que certains
analystes soulignent que le groupe devrait attendre la
publication des modalités de mise en oeuvre de la réforme du
marché de l'électricité français (loi Nome) pour annoncer,
probablement au printemps, ses perspectives à moyen-terme.
 2 - Un point sur la politique d'acquisition.
 3 - Des indications sur les projets d'EDF dans le cadre de
la restructuration de son partenariat avec l'italien A2A (A2.MI: Cotation)
au sein d'Edison EDN.MI.
 (Benjamin Mallet, avec la contribution de Michel Pires
Brito, édité par Jean-Michel Bélot)