10 février 2011 / 08:13 / il y a 7 ans

LEAD 2 Credit Suisse déçoit au T4 et réduit son objectif de ROE

* Bénéfice net en dessous des attentes au T4

* Dividende 2010 et objectif de ROE 2011 revus en baisse

* L'action perd plus de 2%

par Pascal Schmuck

ZURICH, 10 février (Reuters) - Credit Suisse CSGN.VX a présenté jeudi des chiffres inférieurs aux attentes pour son quatrième trimestre 2010 et a dû revoir à la baisse ses ambitions pour satisfaire aux nouvelles réglementations financières.

Le deuxième groupe bancaire suisse s'est efforcé d'atténuer la déception prévisible des marchés en promettant qu'il augmenterait graduellement ses distributions.

En Bourse, le titre reculait de 2,9% à 43,40 francs à 09h20 GMT.

"Nous avons ajusté certains de nos objectifs et visons maintenant un rendement des fonds propres (ROE) supérieur à 15% ainsi qu'un taux de croissance des nouveaux capitaux nets supérieur à 6%", a déclaré le directeur général Brady Dougan, cité dans le communiqué de résultats.

Credit Suisse, qui ciblait précédemment un ROE de plus de 18%, doit s'adapter à la réforme de la régulation financière. "Nous avons révisé cet objectif pour satisfaire les besoins de renforcement des fonds propres", a précisé le directeur des finances David Mathers, lors d'une téléconférence.

Le ROE s'est amélioré à 9,8% lors du quatrième trimestre contre 7% lors des trois mois précédents. Sur un an, il ressort à 14,4% contre 18,3% en 2009.

Le ratio des fonds propres de base (tier 1) s'est toutefois redressé à 17,2% fin décembre contre 16,7% en septembre.

Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale le versement d'un dividende en espèces en baisse à 1,30 franc par action au titre de l'exercice écoulé contre deux francs un an plus tôt. Les marchés attendaient 1,55 franc en moyenne.

Cette décision s'inscrit toujours dans la logique de renforcement des fonds propres, à confié un courtier zurichois pour qui cette annonce n'est pas à proprement parler surprenante, si ce n'est pas son ampleur.

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires a progressé à 841 millions de francs suisses (641 millions d'euros) au quatrième trimestre 2010, en hausse de 38% sur trois mois et de 6% sur un an (consensus 1,06 milliard).

Le poste a été impacté par une charge de 146 millions en raison du resserrement des écarts de crédit et des pertes de valeur liées à la dette à long terme, explique la banque.

Sur l'année, Credit Suisse a accusé une baisse de 24% de son résultat net à 5,11 milliards de francs, alors que les marchés anticipaient 5,32 milliards.

Au quatrième trimestre, les afflux nets d'argent se sont élevés dans la banque privée à 9,6 milliards, et à 4,5 milliards dans la gestion d'actifs Ils étaient toutefois attendus à 10 milliards et à 2,6 milliards respectivement.

Sur l'année, la banque privée a attiré des nouveaux fonds à hauteur de 54,6 milliards et ceux-ci ont été de 20,6 milliards pour la gestion d'actifs, alors que les analystes anticipaient respectivement 55 et 18,7 milliards.

Pour un tableau comparant les afflux net d'UBS et Credit Suisse :

r.reuters.com/gun87r

La banque d'affaires a enregistré un bénéfice net avant impôts de 558 millions de francs, contre 395 millions lors du trimestre précédent.

La banque n'a pas non plus échappé à la force du franc suisse qui a impacté la banque privée à hauteur de 400 millions de francs et la gestion de fortunes à raison de 350 millions.

Voir aussi :

* La vidéo de l'interview Reuters Insider :

link.reuters.com/quw87r

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below