February 9, 2011 / 8:40 AM / in 6 years

LEAD 1 Nissan relève sa prévision de profit annuel, T3 en recul

4 MINUTES DE LECTURE

* REX du T4 Y114,0 milliards c. consensus Y113,9 mds

* Prévoit un REX annuel de Y535 mds c. consensus Y534 mds

* Risque de ralentissement en Chine, de concurrence US accrue

* L'action a gagné 2,5%, avant les résultats

par Chang-Ran Kim

YOKOHAMA, 9 février (Reuters) - Nissan Motor (7201.T) a annoncé mercredi un bénéfice d'exploitation trimestriel en recul de 15%, attribué à la hausse du yen et à une baisse des ventes au Japon, mais a relevé sa prévision pour l'ensemble de l'exercice.

Sur l'exercice 2010-2011 qui sera clos le 31 mars, Nissan a relevé sa projection de bénéfice d'exploitation à 535 milliards de yens (4,76 milliards d'euros) contre 485 milliards auparavant. Elle est conforme au consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui donne 534 milliards.

Il a également relevé son objectif de ventes mondial annuel, à 4,165 millions de véhicules contre 4,10 millions auparavant anticipés.

Au troisième trimestre de l'exercice, le bénéfice d'exploitation a diminué de 15% à 114,00 milliards de yens (consensus: 113,9 milliards). Le bénéfice net a bondi de 78% à 80,07 milliards de yens.

Toutefois, ce recul est le plus faible parmi les constructeurs automobiles japonais et toute une série de nouveaux modèles ont permis à Nissan de dépasser la croissance du secteur dans des marchés importants.

Nissan, qui a ravi à Honda Motor la place de deuxième constructeur automobile japonais l'an dernier, s'est particulièrement illustré en Chine avec une croissance des ventes de 36% en 2010, portée par ses petites voitures permettant de bénéficier d'avantages fiscaux.

Poussee Dans Les Emergents

Nissan a vendu 1,02 million de véhicules en Chine l'an dernier, essentiellement par le biais de sa coentreprise à 50-50 avec Donfeng Motor Group (0489.HK), soit le quart de l'ensemble de ses ventes. La Chine est ainsi devenue pour la première fois son plus important marché individuel.

Nissan, dont Renault (RENA.PA) détient 43% du capital, a été en outre l'un des rares constructeurs en croissance sur un marché européen morose, grâce au nouveau crossover Juke et au 4x4 Qashqai.

Le directeur général Carlos Ghosn a poussé Nissan à se développer dans de nouveaux marchés tels que la Chine, l'Inde et la Russie. Il en a fait également un pionnier de la voiture électrique avec la Leaf, lancée en décembre.

Toutefois, Nissan s'expose à un ralentissement de la demande en Chine, Pékin ayant mis un terme fin 2010 aux incitations fiscales à l'achat de voitures au moteur inférieur à 1,6 litre, tel que son modèle Tiida.

Nissan a également brillé aux Etats-Unis mais devra sans doute faire face à une concurrence plus féroce cette année dans la mesure où ses concurrents Toyota et Honda proposeront une variante des Camry et Civic, deux modèles qui s'y sont très bien vendus.

Honda (7267.T) et Toyota (7203.T) ont eux aussi relevé leur prévision de bénéfice annuel. (Voir [ID:nLDE71705U] et [ID:nLDE70U0DN])

L'action Nissan a clôturé en hausse de 2,5% à 893 yens en Bourse de Tokyo, avant l'annonce des résultats. Elle a gagné 12% au cours des trois derniers mois, alors que le sous-indice des transports de la Bourse de Tokyo .ITEQP.T a progressé de 16% dans le même temps.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below