9 février 2011 / 06:51 / dans 7 ans

LEAD 3 PSA renoue avec les bénéfices, en avance sur son plan

* Bénéfice net de E1,13 md en 2010 (contre une perte de 1,16 md en 2009), CA +15,8% à E56,06 mds (consensus 54,44 mds)

* Objectif du plan de performance relevé de E400 mlns

* Le reste du prêt public remboursé d‘ici fin avril

* Confiance pour 2011 en Chine et maintenant aussi en Inde

* Le titre subit des prises de profits

(Actualisé avec cours de Bourse et commentaires d‘analystes)

par Gilles Guillaume

PARIS, 9 février (Reuters) - PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA) a renoué avec les bénéfices en 2010 grâce au rebond de l‘activité et à un plan de performance sur lequel il est déjà en avance, et le groupe aborde 2011 avec une relative confiance grâce aux pays émergents.

Le premier constructeur automobile français par les ventes, et deuxième européen, a dégagé l‘an dernier un bénéfice net, part du groupe, de 1,13 milliard d‘euros, contre une perte de 1,16 milliard en 2009, année marquée dans sa première moitié par la crise violente qui a frappé le secteur.

Le consensus I/B/E/S Thomson Reuters donnait un bénéfice net, part du groupe, de 955 millions d‘euros.

“Le succès du plan de performance de la division automobile nous a permis de dégager des résultats excédant largement nos objectifs initiaux”, a commenté PSA dans un communiqué.

Ce plan en trois ans, lancé à l‘automne 2009, prévoyait initialement 3,3 milliards d‘euros de réductions de coûts ainsi que de gains de productivité et de revenus. PSA étant en avance sur son programme, il a porté son objectif à l‘horizon 2012 à 3,7 milliards d‘euros.

Le résultat a été également porté par un rebond de l‘activité en Europe avec les primes à la casse, conjugué à une croissance toujours vigoureuse sur les marchés émergents. Le chiffre d‘affaires de PSA a grimpé en 2010 de 15,8% à 56,06 milliards d‘euros, contre un consensus de 54,44 milliards.

En Bourse, l‘action PSA cédait 2,15% à 30,53 euros à 09h25. Elle subissait des prises de profits à la suite d‘une progression de près de 10% depuis le début de l‘année, supérieure à celle du secteur en Europe .SXAP, qui a suivi un gain de 20% en 2010.

Nomura, dans une note, relève que les chiffres annoncés par PSA sont “convenables, mais sans grand motif d‘enthousiasme”.

Un analyste, sous le couvert de l‘anonymat, résumait : “Les résultats sont en ligne. Et la ‘guidance’ n‘est pas précise du tout. Le titre fait l‘objet de prises de bénéfices. Le free cash flow ne fait que refléter, comme pour les autres constructeurs, l‘accélération du marché en fin d‘année.”

REMBOURSEMENT DU SOLDE DU PRÊT PUBLIC

Dans le cadre de son plan de performance, le groupe s‘est également engagé dans une politique d‘internationalisation pour compenser la faible croissance structurelle des marchés matures - PSA anticipe une stabilité du marché européen en 2011 et une croissance de l‘ordre de 10% en Chine - et veut réaliser 50% de ses ventes hors d‘Europe d‘ici 2015.

“Alors que nous attendons pour 2011 des conditions de marché en Europe encore difficiles, notre développement à l‘internationl devrait se poursuivre en Chine, avec notre seconde joint-venture, mais aussi en Inde avec un projet nouveau d‘implantation”, a ajouté PSA.

Le groupe lance cette année la nouvelle grande berline 508 en Europe mais aussi en Chine, désormais son deuxième marché derrière la France. Dans un autre communiqué, PSA a annoncé qu‘il se lançait aussi en Inde, avec une première implantation industrielle qui produira une berline familiale de taille moyenne.

PSA prévoit pour l‘année en cours une hausse du résultat opérationnel courant de la division automobile ainsi qu‘un free cash flow positif.

“Les bénéfices dans l‘automobile devraient s‘améliorer en 2011, toutes les divisions devraient connaître une vraie embellie, ce qui gomme une grande inconnue (...) pour cette année”, commente Stuart Pearson, analyste automobile chez Morgan Stanley.

La contribution de la coentreprise de PSA avec le chinois Dongfeng au bénéfice du groupe s‘est élevée à 159 millions d‘euros et ceux-ci seront redistribués sous forme de dividende pour la première fois. A l’échelle de PSA, la décision sur le versement d‘un dividende au titre de l‘exercice écoulé sera, comme c‘est toujours le cas, prise au printemps.

Le groupe entend aussi rembourser fin février et fin avril les deux milliards d‘euros restants du prêt public de trois milliards octroyé à PSA et Renault (RENA.PA) pour faire face à la crise. Une première tranche d‘un milliard a déjà été soldée par anticipation en septembre dernier.

* Le communiqué des résultats:

link.reuters.com/cyr87r

Avec Helen Massy-Beresford, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below