Unicredit a accusé une perte en Italie en 2010 /Presse

mardi 8 février 2011 10h47
 

MILAN, 8 février (Reuters) - UniCredit (CRDI.MI: Cotation), la première banque italienne, a accusé une perte de 50 millions d'euros sur son marché domestique mais entend bien renouer avec les bénéfices cette année, rapporte le journal Il Sole 24 Ore dans son édition de mardi.

Vers 9h30 GMT, le titre UniCredit reculait de 2,31% à 1,86 euro alors que l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes cédait 0,68%.

Le produit net bancaire tiré des activités en Italie de la banque s'est établi à 9,78 milliards d'euros et les coûts opérationnels à 5,65 milliards d'euros, poursuit le quotidien, citant une présentation faite par l'administrateur délégué Roberto Nicastro à des cadres.

Pour l'année 2011, UniCredit vise un bénéfice net italien de 594 millions d'euros sur un produit net bancaire de 10,12 milliards, ajoute Il Sole 24 Ore, se référant à des sources.

UniCredit, en pleine réorganisation de ses activités italiennes, s'est refusé à tout commentaire dans l'immédiat.

(Ian Simpson, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)