CONSENSUS Publicis-La croissance organique 2010 attendue à 6,6%

mardi 8 février 2011 15h23
 

 PARIS, 8 février (Reuters) - Publicis (PUBP.PA: Cotation). Résultats
2010 (en millions d'euros).
 Date et heure de publication : jeudi 10 février, avant
Bourse.
 Conférence de presse à 10h00.
 
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters:
23 pour le chiffre d'affaires, 9 pour la croissance organique et
9 pour le taux de marge opérationnelle.
 
               CA     Croissance org.    Marge en %
 Moyenne         5.288       6,6%            15,6%
 Médiane         ---         6,5%            15,5%
 Maximum         5.345       7,3%            16,1%
 Minimum         5.153       6,1%            15,3%
 ----------------------------------------------------
 2009 (publié)   4.524      -6,5%            15,0%
 Variation      +16,9%        np             +4,1%
 
 (np = non pertinent)
 
 ACTIVITÉ : Troisième groupe publicitaire mondial en termes
de chiffre d'affaires.
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ : 
 * Publicis s'est fixé pour objectif de faire mieux que ses
concurrents au cours des trois années à venir grâce à sa
stratégie d'investissements dans les émergents et le numérique,
des marchés à forte croissance.
 * Le groupe compte faire mieux que la croissance de 4,6%
attendue pour l'ensemble du marché en 2011, selon les dernières
estimations de ZenithOptimedia, une filiale de Publicis.
 * Pour l'exercice 2010, Publicis a revu en nette hausse sa
prévision de croissance à environ 6% à l'occasion de la
publication de son chiffre d'affaires du troisième trimestre. Il
tablait jusque-là sur une progression supérieure à 3,5%. (voir
[ID:nLDE69J2HG])
 Publicis espère également dépasser le taux de marge
opérationnelle de 15% enregistré en 2009.
 * Le groupe ambitionne de réaliser 60% de ses revenus dans
le numérique et les émergents d'ici 2012-2013, contre un peu
plus de 50% attendu pour 2010.
 
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND :
 1 - Des prévisions chiffrées pour 2011, notamment en termes
de croissance organique du chiffre d'affaires.
 2 - Des indications sur son objectif de marge opérationnelle
et sur l'évolution attendue des coûts salariaux. Le groupe a
déjà dit qu'il avait recommencé à recruter et à verser des bonus
en 2010 après une période de gel l'année précédente.
 3 - Des précisions sur la manière dont Publicis entend
utiliser sa trésorerie, le groupe étant très peu endetté :
rachat d'actions, hausse du dividende...
 4 - Des éléments sur le plan d'investissement prévu en
Chine. A l'occasion du sommet Reuters sur les médias organisé
début décembre, le président du directoire Maurice Lévy avait
annoncé que Publicis souhaitait doubler de taille en Chine dans
les années à venir par le biais d'acquisitions et
d'investissements directs. [ID:nLDE6B112H]
 
 (Gwénaelle Barzic, avec Michel Pires Brito, édité par
Dominique Rodriguez)