AVANT-PAPIER Synergies et réalisme au coeur du plan Renault

mardi 8 février 2011 11h57
 

* Des objectifs financiers plus réalistes que Contrat 2009

* Les synergies avec Nissan et Daimler au coeur de la stratégie

* Renouvellement progressif de la gamme, cap sur les émergents

par Gilles Guillaume

PARIS, 8 février (Reuters) - Le plan stratégique de Renault (RENA.PA: Cotation) s'annonce plus réaliste que le précédent Contrat 2009 mais reste très attendu par les marchés, toujours à l'affut des nouvelles synergies que le groupe au losange pourra tirer de son 'business model' original avec Nissan (7201.T: Cotation).

Le deuxième constructeur français, et quatrième mondial si l'on inclut l'ensemble de l'alliance, va lever le voile jeudi matin sur sa nouvelle stratégie pour les prochaines années. Le plan, divisé en deux périodes de trois ans chacune, sera assorti d'objectifs financiers dont le PDG Carlos Ghosn a prévenu qu'ils seraient "plus réalistes" que dans la précédente feuille de route.

"Contrat 2009", qui couvrait la période 2006-2009, visait notamment une marge opérationnelle ambitieuse de 6%, mais le groupe avait dû renoncer à cet objectif dans la dernière ligne droite à cause de la crise violente qui a ébranlé l'industrie automobile à partir de la fin 2008.

"Si l'on garde à l'esprit la déception de Contrat 2009, l'objectif de marge opérationnelle se situera probablement cette fois dans une fourchette de 4-5%", écrit Philippe Houchois, analyste automobile chez UBS, dans une note de recherche.   Suite...