Butler Capital confiant dans le redressement du groupe Partouche

jeudi 3 février 2011 20h05
 

PARIS, 3 février (Reuters) - Le fonds Butler Capital Partners, qui va prendre près de 15% du capital du groupe Partouche (PARP.PA: Cotation), parie sur une rapide réduction des pertes de la société familiale de casinos à qui il veut donner un nouvel élan.

L'annonce, mercredi, d'une augmentation de capital de 30 millions d'euros, a provoqué une chute du titre Partouche qui a clôturé jeudi sur un recul de 7% à 2,6 euros.

A l'occasion de cette opération Butler Capital prendrait une participation située entre 12,5 et 15,5% du capital d'un groupe qui a accusé une perte nette de 58 millions d'euros en 2010, trois fois supérieure à celle de 2009.

"Je fais le pari que dans les six prochains mois de la prochaine année les pertes du groupe seront extrêmement réduites et qu'il va redevenir profitable", a déclaré Walter Butler, dans une interview devant être diffusée jeudi sur LCI.

Il a estimé que les problèmes de surendettement de l'entreprise avaient été réglés par une renégociation avec les banques.

"La dette financière nette va diminuer d'une centaine de millions d'euros et le groupe aura un ratio d'endettement équivalent à ses capitaux propres", a ajouté Walter Butler.

Ce bilan, "totalement assaini" doit être mis à profit "pour améliorer la gestion", a-t-il poursuivi en évoquant un projet de cession des hôtels du groupe.

"Il y a un projet de progressivement se séparer des hôtels mais pas en ayant le couteau sur la tempe. Des arbitrages devront être faits", a-t-il dit sans plus de précision.

  Suite...