CONSENSUS Suez Environnement - Ebitda 2010 attendu à +10,8%

jeudi 3 février 2011 15h30
 

 PARIS, 3 février (Reuters) - Suez Environnement (SEVI.PA: Cotation).
Résultats de l'exercice 2010 (en millions d'euros).
 Date et heure de publication : mercredi 9 février à 7h30.
 Conférence à 8h30.
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters:
17 pour le net, 22 pour le chiffre d'affaires et 21 pour le
résultat brut d'exploitation (Ebitda).
 
                NET     EBITDA     CA
 Moyenne        476     2.282    13.632
 Maximum        602     2.339    14.041
 Minimum        326     2.015    12.965
 ---------------------------------------
 2010 (publié)  403     2.060    12.296
 Variation    +18,1%    +10,8%    +10,9%
 
 ACTIVITÉ : numéro deux mondial des services à
l'environnement, derrière Veolia Environnement (VIE.PA: Cotation).
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ : 
 * Suez Environnement a confirmé fin octobre qu'il visait
pour 2010 des hausses d'au moins 7% de son chiffre d'affaires et
d'au moins 9% de son RBE, à taux de change constant, par rapport
à 2009.
 * Le groupe a également confirmé fin octobre que son cash
flow libre devrait être d'au moins 0,7 milliard d'euros en 2010
et ses investissements d'un maximum de 1,3 milliard, avec 0,6
milliard supplémentaire lié au rachat de l'espagnol Agbar.
 * Suez Environnement a par ailleurs mis en place un
programme de réduction de coûts pour la période 2010-2012, dont
il attend un gain net de RBE de 250 millions d'euros en cumulé
sur trois ans par rapport à 2009.
 * Il vise également un ratio dette nette/RBE de l'ordre de 3
à l'horizon 2012, notamment grâce à la mise en oeuvre de son
plan d'économies et à sa politique de "sélectivité" en matière
d'investissements.
 
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND :
 1 - Les objectifs de chiffre d'affaires et de RBE du groupe
pour 2011.
 2 - Les tendances observées début 2011 dans les volumes de
déchets traités.
 3 - Des précisions sur la politique de dividende de la
société.
 4 - D'éventuelles modifications de la structure du capital,
les dispositions d'un accord avec l'administration fiscale
conclu en 2008 pouvant entraîner des ventes de titres.
 
 (Benjamin Mallet et Matthias Blamont, avec la contribution
de Michel Pires Brito, édité par Dominique Rodriguez)