1 février 2011 / 13:36 / il y a 7 ans

LEAD 2 Pfizer-Objectif de BPA 2012 confirmé en sabrant les coûts

* Objectif de BPA 2012 confirmé, objectif de CA 2012 abaissé

* Le groupe réduira son budget recherche et développement

* Fermeture du site de Sandwich (GB), 2.400 employés

* $5 mds de rachats d'actions supplémentaires

* Le titre bondit de plus de 5% à Wall Street

par Ransdell Pierson

NEW YORK, 1er février (Reuters) - Pfizer (PFE.N), numéro un mondial de la pharmacie, a annoncé mardi qu'il allait réduire ses coûts pour tenir son objectif de bénéfice pour 2012, premier exercice où son anti-cholestérol Lipitor sera confronté à la concurrence des génériques américains.

Le laboratoire a également abaissé sa prévision de chiffre d'affaires pour l'an prochain. Le Lipitor, qui enregistre chaque année 10 milliards de dollars de ventes (7,27 milliards d'euros), perdra son exclusivité aux Etats-Unis en novembre 2011.

Le nouveau directeur général Ian Read a déclaré qu'il allait comprimer le budget de recherche et développement en 2012 et a annoncé un programme supplémentaire de rachat d'actions à hauteur de 5 milliards de dollars, portant le total du programme à neuf milliards.

Il ajoute que cela ne limitera pas la capacité du groupe à distribuer un dividence ou à mener à bien des petites et moyennes acquisitions.

Ces deux décisions étaient largement attendues par les investisseurs, dont certains redoutent que Pfizer, après trois fusions successives, ait grandi à l'excès et soit incapable de soutenir la croissance de son bénéfice.

Vers 16h30 GMT, l'action bondissait de 5,15% à 19,16 dollars.

Ian Read, qui a pris les rênes du laboratoire après le départ subit de Jeffrey Kindler, a laissé entendre que d'autres mesures de rationalisation étaient à prévoir.

"En 2011, nous comptons achever l'examen de la composition de notre portefeuille d'activités pour déterminer l'éventail d'activités optimal que nous pouvons financer et gérer de manière adéquate afin de dégager une croissance constante et un retour sur investissement maximum", a-t-il déclaré dans un communiqué.

FERMETURE DU CENTRE DE RECHERCHE ANGLAIS DE SANDWICH

Selon David Maris, analyste pour CLSA Asia-Pacific Markets, l'action Pfizer, qui se négocie avec une décote de 20% par rapport aux autres géants du secteur, est "bon marché" et sera encore plus attrayante lorsque le groupe aura retiré davantage d'actions.

Pfizer a dit maintenir sa prévision de bénéfice par action (BPA) pour 2012 à 2,25-2,35 dollars hors exceptionnels. Mais le groupe a abaissé son objectif de chiffre d'affaires, désormais compris entre 63 et 65,5 milliards de dollars contre 65,2 à 67,7 milliards précédemment.

Ce bénéfice préservé pour 2012 tient notamment à un abaissement de ses dépenses de recherche et développement, qui seront comprises entre 6,5 et 7 milliards de dollars. Pfizer prévoyait auparavant de 8 à 8,5 milliards de dollars.

"Le principal moteur de cette baisse est la réduction programmée du nombre d'affections sur lesquelles le groupe se concentrera", précise le laboratoire dans un communiqué.

Pfizer a annoncé mardi qu'il allait fermer son centre de recherche de Sandwich, qui emploie 2.400 personnes dans le sud de l'Angleterre et avait été à l'origine de la découverte du Viagra. Les opérations du centre de Cambridge, au Massachusetts, seront à l'inverse renforcées.

BÉNÉFICE ET C.A. MEILLEURS QU'ATTENDU AU T4

Pour le quatrième trimestre 2010, le groupe pharmaceutique a publié un bénéfice de 2,89 milliards de dollars, soit 36 cents par action au quatrième trimestre, contre 767 millions de dollars, soit 10 cents par action l'année précédente.

Hors éléments exceptionnels, le BPA ressort à 47 cents par action, soit légèrement au-dessus des 46 cents attendus en moyenne par les analystes.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 6% sur la période, à 17,56 milliards de dollars, contre un consensus de 16,96 milliards.

Le ventes mondiales de médicaments sur ordonnance ont progressé de 3% à 15,1 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires sur les marchés émergents a bondi de 25% à 2,37 milliards après une stagnation au troisième trimestre.

Les ventes de Lipitor ont chuté de 17% dans le monde au quatrième trimestre, à 2,63 milliards de dollars, freinée par l'introduction de concurrents génériques en Espagne et au Canada.

Pfizer a indiqué être en bonne voie pour dégager, d'ici fin 2012, 4 à 5 milliards de dollars de réductions de coûts après son rachat de Wyeth l'an dernier pour 67 milliards de dollars, après avoir déjà enregistré 2 milliards d'économies à ce titre l'an dernier.

Randsell Pierson, Catherine Monin et Jean Décotte pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below