1 février 2011 / 09:05 / il y a 7 ans

LEAD1 Renault à un plus haut après ses résultats, puis se replie

* L'action Renault à un plus haut du jour dans les premiers échanges, puis victime de prises de bénéfices

* Les analystes saluent les chiffres publiés

* Des résultats de bon augure pour le plan du 10 février

PARIS, 1er février (Reuters) - Renault (RENA.PA) a gagné jusqu'à 2% environ dans les premiers échanges, mardi à la Bourse de Paris, au lendemain de l'annonce de résultats 2010 préliminaires faisant apparaître un free cash flow et un désendettement supérieurs aux attentes.

Le titre a inscrit un plus haut du jour à 48,75 euros, avant de partir en baisse de 1,54% à 47,05 euros vers 10h00, victime vraisemblablement de prises de bénéfices après une hausse de près de 10% depuis le début de l'année du titre.

"Pour nous tout est bon, et en général quand les résultats sont bons il y a de légères prises de profit", commente David Thébault, responsable du trading quantitatif chez Global Equities. "Je ne vois pas autre chose qu'une dynamique de flux."

Le constructeur au losange a annoncé lundi après la clôture, une dizaine de jours avant la date prévue, des estimations de ses résultats 2010 marqués par un free cash flow de 1,67 milliard d'euros, contre un objectif de 700 millions, et une dette réduite à 1,43 milliard, contre 5,92 milliard un an plus tôt.

DANS L'ATTENTE DU PLAN STRATÉGIQUE

La marge opérationnelle, attendue à 2,8% contre -1,2% en 2009, est quant à elle en phase avec les attentes des analystes (Voir [ID:nLDE70U0J2].

"L'amélioration de la performance sur le cash flow devrait aider l'action à court terme et est de bon augure pour le reste du secteur au seuil de la saison des résultats du quatrième trimestre", commente Crédit suisse dans une note de recherche. "Malgré cette bonne nouvelle, le marché attend toujours les réponses aux interrogations sur le plus long terme, à l'occasion de la présentation par Carlos Ghosn de sa stratégie le 10 février."

Natixis, à l'achat sur la valeur, a relevé son objectif de cours à 65 euros, contre 55 euros jusqu'ici.

"Ces résultats reflètent certainement l'accent mis par Renault sur la performance opérationnelle et la réduction de la dette nette, un objectif de long terme pour le PDG Carlos Ghosn, et instaurent un climat positif pour l'évènement du 10 février", ajoute Kristina Church, analyste automobile chez Barclays Capital, dans une note. "L'attention des investisseurs se portera maintenant à nouveau surtout sur le potentiel du 'core business' de Renault."

Le constructeur au losange doit dévoiler la semaine prochaine, en même temps que ses résultats définitifs, sa nouvelle stratégie pour le moyen terme. Celle-ci s'appuiera sur une nouvelle offensive produits, notamment dans l'électrique et l'utilitaire, sur le développement à l'international et sur un renforcement des synergies avec le partenaire Nissan (7201.T).

Elle s'accompagnera d'objectifs chiffrés dont le PDG Carlos Ghosn a précisé qu'ils seraient plus "réalistes" que dans l'ambitieux Contrat 2009, le plan précédent que le groupe avait dû suspendre dans la dernière ligne droite à cause de la crise.

Gilles Guillaume, avec la contribution de Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below