31 janvier 2011 / 13:43 / dans 7 ans

LEAD 2 Exxon-Bénéfice en hausse de 53% au T4, meilleur que prévu

* BPA de $1,85 au T4 ($1,63 attendu et $1,27 au T4 2009)

* CA de $105,2 mds au T4

* Bénéfices tirés de l‘exploration en hausse de 29%

* L‘action en hausse

par Anna Driver

HOUSTON, 31 janvier (Reuters) - Exxon Mobil (XOM.N) a fait état lundi d‘un bénéfice en hausse de 53% au quatrième trimestre, un résultat supérieur aux attentes porté par un taux d‘imposition plus favorable et un bond de la production de gaz naturel aux Etats-Unis et au Qatar.

Le premier groupe pétrolier mondial coté a également vu grimper ses bénéfices tirés de ses activités de chimie et de raffinage, soutenues par la reprise mondiale.

La demande en pétrole a progressé l‘année dernière et le gouvernement américain table sur une nouvelle hausse de 1,5% cette année.

Les profits d‘Exxon dans ses activités d‘exploration et de production ont augmenté de 29% à la faveur du renchérissement du pétrole. Les cours du brut ont augmenté de 12% sur un an, à quelque 85 dollars le baril en moyenne au quatrième trimestre.

“Une grande part de cette performance semble venir d‘une imposition effective plus faible”, ajoute Phil Weiss, analyste chez Argus Research. Il attendait un taux d‘imposition de 46%, qui a été en réalité de 38% environ.

Vers 17h00 GMT, l‘action du groupe pétrolier était en hausse de 1,1% à la Bourse de New York, à 79,86 dollars, tandis que le Dow Jones .DJI prenait 0,22%.

Le rachat par Exxon du producteur de gaz XTO Energy, en juin, a freiné le titre en Bourse, mais la forte progression des cours du pétrole l‘a soutenu ces derniers mois et il s’échange actuellement autour d‘un plus haut d‘environ deux ans.

LE RAFFINAGE EN TRES FORTE HAUSSE

Le bénéfice net est ressorti à 9,25 milliards de dollars, 1,85 dollar par action, contre 6,05 milliards, 1,27 dollar par titre, un an auparavant.

Les analystes anticipaient un bpa à 1,63 dollar, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

La production en équivalent pétrole a progressé de 19% par rapport à l‘année dernière, portée par les activités de gaz naturel liquéfié au Qatar, a souligné Exxon.

“Exxon a une telle exposition dans le raffinage et les produits chimiques qu‘ils en bénéficient nettement quand l’économie s‘améliore”, commente Allen Good, analyste du secteur chez Morningstar. “Et la production a été énorme, tirée par les volumes du Qatar et l‘acquisition de XTO.”

Les bénéfices de ses activités d‘exploration et de production ont progressé de 29% sur un an, à 7,48 milliards de dollars et ceux des produits chimiques ont crû de 49%, à 1,07 milliard de dollars.

Les recettes tirées de sa branche raffinage ont grimpé en flèche, passant à 1,15 milliard de dollars contre 189 millions un an plus tôt.

Le chiffre d‘affaires a quant à lui bondi à 105,2 milliards de dollars contre 89,8 milliards de dollars.

Pour 2010, Exxon a indiqué que ses dépenses d‘investissement avaient atteint un record de 32,2 milliards de dollars et que le groupe avait dépensé cinq milliards en rachat d‘actions au quatrième trimestre.

Anna Driver, Nicolas Delame et Florent Le Quintrec pour le service français, édité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below