28 janvier 2011 / 15:57 / il y a 7 ans

LEAD 1 Ford - Résultat inférieur aux attentes, l'action recule

* Hausse des coûts de lancement et perte en Europe ont pesé

* Dette du groupe réduite de $14,5 milliards en 2010

* L'action chute de plus de 10% à New York

par Bernie Woodhall

DETROIT, 28 janvier (Reuters) - Ford (F.N) a fait état vendredi de résultats inférieurs aux attentes au titre du quatrième trimestre 2010, en raison notamment d'une perte en Europe et de la hausse de ses coûts de lancement de modèles.

En matinée à la Bourse de New York, l'action perd plus de 10% et tombe sous les 17 dollars dans un marché .DJI en recul de 0,4%.

Hors éléments exceptionnels, Ford affiche un bénéfice par action de 30 cents pour le trimestre octobre-décembre alors que le marché attendait 48 cents par action.

Compte tenu des attentes sur Ford, explique Bernie McGinn, responsable des investissements chez McGinn Investment Management, toute déception, même minime, sera "punie".

Le directeur financier de Ford, Lewis Booth, a souligné que les analystes semblaient avoir sous-estimé le coût du lancement de nouveaux modèles tels que le SUV Explorer.

En outre, les activités européennes de Ford, que le marché attendait bénéficiaires en fin d'année, affichent une perte d'exploitation de 51 millions de dollars. La part de marché de Ford dans la région, qui approchait les 9%, est tombée à moins de 8%.

Au total, le bénéfice net du quatrième trimestre s'est établi à 190 millions de dollars, soit 5 cents par action, compte tenu d'une charge de 960 millions liée au remboursement de la dette.

Au quatrième trimestre 2009, Ford avait dégagé un profit de 886 millions de dollars, soit 25 cents par titre.

PROFIT DE $6,6 MILLIARDS EN 2010

Sur l'exercice 2010, le bénéfice net de Ford s'est élevé à 6,6 milliards de dollars, soit 1,66 dollar par action, soit 3,8 milliards de plus qu'en 2009.

Il s'agit du profit net le plus élevé du groupe depuis 1999.

Lewis Booth a expliqué que les mesures prises par Ford pour réduire sa dette en 2010 visaient à permettre au groupe d'être à nouveau noté par les agences en catégorie investissement.

"Nous allons continuer à travailler sur le bilan", a déclaré le directeur financier. "Le test, ou la question, c'est le moment de l'obtention de la catégorie investissement."

La dernière note de Ford en catégorie non spéculative remonte à 2005. L'année suivante, Ford a hypothéqué l'essentiel de ses actifs pour emprunter 23,5 milliards de dollars, ce qui lui a permis de financer le développement de nouveaux produits sans être obligé d'avoir recours à un sauvetage public, à la différence de ses concurrents General Motors (GM.N) et Chrysler.

Ford dit avoir réduit sa dette de 14,5 milliards de dollars en 2010, ce qui a réduit ses frais financiers de plus d'un milliard de dollars.

Ford, considéré comme le plus solide des constructeurs automobiles américains, a vu son cours de Bourse s'apprécier de 50% depuis la fin du troisième trimestre.

Le constructeur a relevé sa prévision de production en Amérique du Nord pour le trimestre en cours à 650.000 véhicules contre une estimation précédente de 635.000.

Pour les ventes en volume aux Etats-Unis pour l'ensemble du secteur automobile en 2011, Ford prévoit qu'il se vendra entre 13 et 13,5 millions de véhicules. Le point bas de sa précédente estimation était de 12,5 millions de véhicules.

Avec Kevin Krolicki et Ryan Vlastelica, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below