28 janvier 2011 / 09:03 / dans 7 ans

Nippon Steel et JFE abaissent leurs prévisions de résultat

TOKYO, 28 janvier (Reuters) - Les deux premiers sidérurgistes japonais, Nippon Steel (5401.T) et JFE Holdings (5411.T), ont abaissé vendredi leurs prévisions de résultat, l‘envolée des cours des matières premières étant vouée à peser sur la rentabilité du secteur.

Les deux groupes se sont efforcés de relever suffisamment leurs prix pour faire face à un bond des prix des facteurs de production qui ont nettement progressé au cours du mois de décembre, conséquence des inondations massives qui ont touché les mines de charbon australiennes.

Le yen fort a également affecté la compétitivité de leurs exportations, tout en avantageant leurs concurrents asiatiques comme le coréen POSCO (005490.KS) ou encore le chinois Baosteel (600019.SS).

“Les inondations en Australie ont temporairement fait monter les cours du minerai de fer et du charbon à coke, ce qui est difficile à intégrer dans le prix des produits”, commente Tomomichi Akuta, économiste en chef chez Mitsubishi UFJ Research and Consulting.

“La croissance des exportations est affectée par l‘appréciation continue du yen, alors que les prix des exportations sont limitées par l‘intensification de la concurrence mondiale.”

Après les inondations, les producteurs d‘acier ont acheté de plus en plus de charbon auprès des Etats-Unis ou d‘autres Etats. Toutefois, l‘Australie, qui couvre actuellement 60% des besoins de charbon à coke, devrait demeurer encore longtemps un pays exportateur de charbon majeur.

Nippon Steel a dit avoir fait suffisamment de réserves de charbon pour pouvoir maintenir la production au moins jusqu‘au mois de mars, mais a prévenu qu‘un arrêt de la production était envisageable à partir d‘avril en cas de pénurie, éclipsant alors l‘impact positif de la hausse des cours de l‘acier sur le trimestre en cours.

“Les cours sont orientés à la hausse, mais cela ne se verra pas dans nos résultats de janvier à mars. Nous allons en tirer avantage et nous augmenterons nos marges à partir d‘avril”, a déclaré le vie président exécutif de Nippon Steel Shinichi Taniguchi.

RESULTATS INFERIEURS AUX ATTENTES

Nippon Steel, qui fournit entre autres Toyota (7203.T) et Panasonic (6752.T), a dit prévoir désormais un bénéfice courant de 220 milliards de yens (1,9 milliard d‘euros) pour l‘exercice au 31 mars, soit inférieur à ses estimations initiales.

Les nouvelles prévisions du groupe manquent le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, qui tablait sur 252,4 milliards de yens.

JFE a abaissé ses prévisions de bénéfice sur l‘exercice de 23% à 170 milliards de yens, soit bien en-dessous des prévisions des analystes à 224 milliards de yens.

Sur le trimestre d‘octobre à décembre, Nippon Steel a publié une hausse de 24% du bénéfice courant à 53,5 milliards de yens.

JFE a affiché un bénéfice trimestriel en recul de 31% à 36,5 milliards de yens.

Les titres Nippon Steel et JFE ont perdu respectivement 2% et 3,26% à la Bourse de Tokyo après publication de ces résultats.

* Pour un graphique sur la production mondiale d‘acier:

r.reuters.com/xat67r

Yuko Inoue, Catherine Monin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below