27 janvier 2011 / 15:29 / il y a 7 ans

LEAD 1 Bourse - STMicro poursuit son rebond, RBS est positif

* RBS juge qu'il faut regarder au-delà de ST-Ericsson

* Moody's a relevé sa perspective de "négative" à "stable"

* Le titre gagne 5%, plus forte hausse du CAC 40

PARIS, 27 janvier (Reuters) - STMicroelectronics (STM.PA) poursuit son rebond jeudi en Bourse de Paris, soutenu par une note de recherche positive de Royal Bank of Scotland (RBS) qui a relevé de près d'un euro son objectif de cours sur la valeur.

A 15h57, le titre gagne 5,14%, plus forte hausse du CAC 40, à 8,956 euros, alors que l'indice phare parisien avance de 0,48% et que l'indice sectoriel en Europe .SX8P prend 1%.

Le titre STMicro avait déjà repris plus de 4% mercredi, après avoir cédé 4,5% mardi en réaction à une aggravation des pertes de ST-Ericsson, sa coentreprise avec Ericsson (ERICb.ST), et l'annonce que son propre chiffre d'affaires serait en recul séquentiel au premier trimestre 2011. (voir [ID:nLDE70N2G7])

L'action affiche un gain de 15,7% depuis le début de l'année, après une hausse de plus de 20% en 2010.

RBS a relevé son objectif de cours sur le titre pour le porter à 10,50 euros, contre 9,60 précédemment, tout en restant à l'achat. "Nous pensons que les investisseurs devraient regarder au-delà des pertes opérationnelles de ST-Ericsson et se focaliser sur le fort potentiel de ST dans les systèmes micro-électro-mécaniques (MEMS) comme dans l'automobile et l'industrie", commentent les analystes de RBS dans une note.

SURPRISES POSITIVES

"Sur la base de la somme des parties, nous estimons que la participation de 50% de ST dans ST-Ericsson est actuellement valorisée négativement à 1,6 milliard de dollars, ce qui laisse beaucoup de marge pour des surprises positives", ajoutent-ils.

Par ailleurs, Moody's a relevé jeudi la perspective de la dette senior du groupe, qui passe de "négative" à "stable".

Cette décision, explique l'agence de notation dans un communiqué, reflète "la bonne progression" de STMicro à plusieurs niveaux : sa marge opérationnelle est passée au-dessus de 5% sur la base des résultats des 12 derniers mois, les besoins en capitaux ont diminué grâce au développement d'un modèle plus efficace et la sortie de l'activité "mémoire flash" volatile et gourmande en capitaux permet de dégager des ressources.

Moody's estime qu'en 2011 et au-delà, STMicro a le potentiel pour doper sa marge opérationnelle et aller vers l'objectif de 9-12% qu'il s'est fixé.

Toutefois, ajoute Moody's, la note Baa1 reste contrainte par un désavantage compétitif de STMicro dont la base de coûts est largement européenne, par la volatilité de la demande propre à l'industrie des semi-conducteurs et par des besoins de restructuration et peut-être de nouveaux financements pour rentabiliser son activité sans fil.

Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below