27 janvier 2011 / 14:31 / il y a 7 ans

USA/Pharmacie - Bristol-Myers et Eli Lilly prudents pour 2011

* Le BPA hors exceptionnels de BMS à $2,10-2,20 en 2011

* Celui d'Eli Lilly entre $4,15 et $4,30

* Le consensus donnait respectivement $2,23 et $4,29

* BPA T4 2010 de BMS déçoit; Eli Lilly dépasse les attentes

NEW YORK, 27 janvier (Reuters) - Les laboratoires pharmaceutiques américains Bristol-Myers Squibb (BMY.N) et Eli Lilly (LLY.N) ont livré jeudi des prévisions prudentes pour l'année 2011, confrontés notamment à des coûts accrus liés à la réforme de la santé aux Etats-Unis.

Les pressions du gouvernement et des assurances santé pour limiter les prix des traitements risquent également de peser sur les résultats des laboratoires.

Bristol-Myers anticipe pour cette année une quasi-stagnation de son bénéfice, alors que Wall Street attendait une progression de 3%. De son côté, Eli Lilly table sur un bénéfice par action (BPA) de 4,15 à 4,30 dollars, contre un consensus dans le haut de cette fourchette, à 4,29 dollars en moyenne.

Cette prudence dans les objectifs 2011 se retrouve aussi de l'autre côté de l'Atlantique, où les laboratoires AstraZeneca et Novartis se sont également montrés circonspects jeudi. (voir [ID:nLDE70Q0JJ])

Bristol-Myers s'attend à dégager un BPA hors exceptionnels de 2,10 à 2,20 dollars cette année, après 2,16 dollars en 2010. Les analystes escomptaient 2,23 dollars.

Pour son quatrième trimestre 2010, le groupe a fait état d'un bénéfice décevant à 483 millions de dollars, soit un BPA de 28 cents. Hors éléments exceptionnels, le BPA ressort à 47 cents, soit un cent de moins que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Son chiffre d'affaire a progressé de 2% à 5,11 milliards de dollars, dépassant légèrement les 5,06 milliards attendus à Wall Street.

En 2012, le bénéfice de BMS devrait se dégrader à partir de mai avec l'expiration de l'exclusivité américaine de l'anticoagulant Plavix, deuxième médicament sur ordonnance le plus vendu au monde, que le groupe commercialise avec son partenaire français Sanofi-Aventis (SASY.PA). [ID:nLDE70O28T]

Bristol-Myers n'a pas fourni de prévision pour 2012, mais a indiqué que son BPA en 2013, premier exercice complet où le Plavix fera face à des concurrents génériques, atteindrait au moins 1,95 dollar, soit à peine mieux qu'en 2009.

De son côté, Eli Lilly a connu un quatrième trimestre 2010 meilleur qu'attendu.

Son bénéfice s'est établi à 1,17 milliard de dollars, soit 1,05 dollar par action, contre 915 millions (83 cents par action) un an plus tôt.

Hors exceptionnels, dont une charge de restructuration de 79 millions de dollars, le laboratoire a dégagé un BPA de 1,11 dollar par action, soit mieux que les 1,10 dollar attendus par les analystes, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a grimpé de 4% à 6,19 milliards de dollars, contre un consensus de 5,99 milliards.

Eli Lilly précise que la réforme de la santé aux Etats-Unis va amputer son chiffre d'affaires de 400 à 500 millions de dollars en 2011 et que ses ventes totales seront stables voire légèrement supérieures à celles de 2010.

Ransdell Pierson, Jean Décotte pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below