27 janvier 2011 / 08:48 / il y a 7 ans

LEAD 1 La performance de BSkyB met la pression sur Murdoch

* Hausse de 26% du bénéfice ajusté au S1

* L'action en hausse

* Rupert Murdoch va devoir accélérer la cadence pour s'emparer de BSkyB

par Kate Holton

LONDRES, 27 janvier (Reuters) - Les profits de BSkyB BSY.L ont bondi de 26% au premier semestre de son exercice décalé à la faveur d'une forte demande pour le haut débit, accentuant la pression sur Rupert Murdoch qui cherche à mettre la main sur l'intégralité du groupe via News Corp (NWSA.O).

Le dossier est suivi de près en Grande-Bretagne où l'on craint qu'un succès de Rupert Murdoch, déjà principal actionnaire de BSkyB, ne se traduise par une concentration excessive dans le secteur des médias. (voir [ID:nLDE70O290])

Le bénéfice d'exploitation ajusté de BSkyB est ressorti à 520 millions de livres (603 millions d'euros) au premier semestre à fin décembre, a fait savoir jeudi le groupe, numéro un de la télévision payante en Grande-Bretagne. Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 500 millions.

Le chiffre d'affaires semestriel a quant à lui progressé de 15% à 3,2 milliards de livres, un montant là encore légèrement supérieur aux attentes.

L'action prenait 0,86% à 764 pence à 08h40 GMT.

Au cours des trois mois à fin décembre, 140.000 nouveaux abonnés ont rejoint BSkyB, permettant au groupe de franchir le seuil de 10 millions de clients.

"L'activité s'est révélée exceptionnelle au premier semestre, avec des ventes record et une forte croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires, du bénéfice et du cash flow", a déclaré le directeur général Jeremy Darroch, dans un communiqué.

"Prenant acte de la forte croissance de l'activité dans le secteur, nous relevons le dividende semestriel de 11% supplémentaires." Celui-ci a ainsi été porté à 8,74 pence.

Sur la période, 343.000 offres de télévision haute défininition et 204.000 offres de haut débit ont été vendues.

En moyenne, les clients de BKsyB versent 541 livres par an à la société.

Devant la solidité de ces résultats, Rupert Murdoch n'aura d'autre choix que d'accélérer la cadence de son offensive sur BSkyB. Le gouvernement britannique évalue actuellement les garanties mises sur la table par le magnat australo-américain en matière de concurrence avant de décider s'il approfondira son examen de l'offre.

Nicolas Delame pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below