25 janvier 2011 / 21:48 / dans 7 ans

LEAD 2 Yahoo prévoit un C.A. net en recul au T1, l'action baisse

* Le C.A. prévu au T1 est inférieur au consensus

* Suppression de 1% des effectifs

* L‘action baisse sensiblement

(Licenciements, contexte rajoutés)

SAN FRANCISCO, 25 janvier (Reuters) - Yahoo YHOO.O a vu son chiffre d‘affaires net diminuer de 4% au quatrième trimestre, tout en étant un peu supérieur aux anticipations de Wall Street, et le groupe internet anticipe une nouvelle baisse durant le trimestre en cours.

L‘action perdait plus de 3% à 15,53 dollars après la clôture de Wall Street.

Le C.A. net, qui exclut le C.A. partagé avec des associés en ligne, a totalisé 1,2 milliard de dollars au dernier trimestre 2010 contre 1,26 milliard un an auparavant. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S le donnait à 1,19 milliard de dollars.

Yahoo anticipe un C.A. net au premier trimestre 2011 de 1,02 à 1,08 milliard de dollars, alors que les analystes attendent 1,13 milliard.

Il a également fait état d‘un bénéfice net de 312 millions de dollars, soit 24 cents par action, contre 153 millions (11 cents) un an plus tôt. Les analystes prévoyaient 22 cents.

Yahoo a aussi annoncé mardi supprimer 1% de ses postes de travail, soit la deuxième vague de licenciements en six semaines. Il n‘a pas précisé combien de personnes étaient licenciées mais il en employait 14.100 dans le monde entier à la fin du troisième trimestre.

Le groupe d‘internet américain avait dit en décembre qu‘il réduirait environ de 4% ses effectifs, soit environ de 600 postes. Il a ajouté ce mardi que 2011 serait l‘année où il embaucherait le plus.

Le directeur financier Tim Morse a dit à Reuters, après la publication des résultats, que des réductions de coûts seraient encore opérées dans les années qui viennent.

Prié de dire si cela impliquait davantage de licenciements, il a répondu: “Dans les années qui viennent, il y aura en effet d‘autres personnes qui partiront et il y aura aussi d‘autres personnes qui seront embauchées”.

Yahoo a du mal à résister à la concurrence d‘autres géants de l‘internet tels que Google ou Facebook. Il s‘est allié à Microsoft (MSFT.O) dans le segment de la recherche, espérant ainsi comprimer ses dépenses.

C‘est ainsi qu‘il a commencé depuis octobre à sous-traiter sa recherche de liens sponsorisés à Microsoft au Canada et aux Etats-Unis. Yahoo doit partager avec Microsoft 12% de ses recettes liées à ce type de recherche.

Alexei Oreskovic, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below