January 27, 2011 / 8:35 PM / 6 years ago

Bénéteau veut doubler ses ventes en 5 ans, cap sur les émergents

4 MINUTES DE LECTURE

* Le groupe vise 1,5 md d'euros de chiffre d'affaires en 2015

* Un résultat opérationnel de 180 mlns d'euros en 2015

* L'Asie et l'Amérique latine ciblées par le groupe

par Catherine Monin

PARIS, 27 janvier (Reuters) - Le groupe Bénéteau (CHBE.PA), premier fabricant mondial de voiliers de plaisance, a dévoilé jeudi les détails de son "plan 2015", un plan stratégique sur cinq ans qui prévoit le doublement de son chiffre d'affaires, notamment grâce à la conquête de nouveaux marchés.

Bénéteau, déjà présent en Asie, souhaite renforcer son réseau de concessionnaires dans cette région et bâtir "une filière nautique établie" d'ici 2015. Le groupe prévoit par ailleurs une première implantation industrielle au Brésil en septembre 2011.

"Le monde de la plaisance est en croissance", a expliqué Bruno Cathelinais, président du directoire de Bénéteau, lors d'une réunion avec des analystes financiers.

"La difficulté, c'est que le centre de gravité se déplace et il faut que les entreprises aient la capacité d'en suivre le déplacement".

Pour ce faire, il a annoncé que le groupe investirait 500 millions d'euros sur cinq ans, dont 120 millions d'euros pour la seule année 2011.

"Notre ambition est d'asseoir un leadership mondial de la plaisance", a-t-il ajouté.

Le chiffre d'affaires devrait passer de 779,2 millions d'euros en 2010 à 1,5 milliard d'euros en 2015, grâce à une croissance de 15% par an en moyenne.

En outre, le groupe mise pour cette même période sur une croissance moyenne de ses résultats de 30% par an, portant en 2015 son résultat opérationnel à 180 millions d'euros.

Pour atteindre ces objectifs, le constructeur mise aussi sur l'innovation technique et le renouvellement de sa gamme de produits.

PRÉVISIONS CONFIRMÉES POUR 2011

Bénéteau a par ailleurs confirmé ses objectifs pour son exercice 2010-2011, un résultat opérationnel en hausse de 70% et un chiffre d'affaires en progression de 18%.

Le groupe table sur une croissance de 20% de son segment "bateaux", et de 12% de son segment "habitat", qui regroupe la fabrication de mobil-home ou encore de maisons à ossature bois. (voir [ID:nLDE7051NU])

Le constructeur se montre donc plutôt optimiste puisque ces objectifs sont nettement supérieurs à son estimation de croissance des marchés nautiques de seulement 3% à 5% pour 2011.

Bénéteau a engagé un programme de restructuration important après avoir été touché de plein fouet par l'effondrement de l'activité en 2008 qui a donné un coup de frein brutal au secteur nautique.

L'action a effectué un rebond spectaculaire en Bourse, triplant de valeur depuis début 2009 et gagnant un peu plus de 3% depuis le début de l'année.

Le groupe a enfin annoncé un renforcement de l'actionnariat familial, qui détient actuellement 56,37% de Bénéteau, via une réduction de capital.

Il versera par ailleurs le 4 février un dividende de 0,12 centimes par action.

Catherine Monin, édité par Gregory Schwartz

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below