17 janvier 2011 / 08:41 / il y a 7 ans

LEAD 1 Richemont - C.A. supérieur aux attentes au T3

* C.A. de EUR 2,107 mds au T3, supérieur aux attentes

* Croissance de 42% en Asie malgré des comparables élevés

* Impact négatif du franc suisse anticipé sur le marge brute

ZURICH, 17 janvier (Reuters) - Compagnie Financière Richemont CFR.VX a dévoilé lundi un chiffre d'affaires supérieur aux attentes des analystes, porté par une forte croissance en Asie et par l'impact positif de l'acquisition de Net-A-Porter.

Le titre a toutefois ouvert en baisse, perdant 1,24% à 55,90 francs à 8H10 GMT, à contre-tendance de l'indice des valeurs européennes de la consommation .SXQP, qui gagne 0,28%. L'action de son rival LVMH (LVMH.PA) gagne 1,28% à 118,20 euros.

Au troisième trimestre de son exercice décalé, les ventes du numéro deux mondial du luxe se sont montées à 2,107 milliards d'euros, progressant de 23% à taux de changes constants et de 33% à taux de change réels.

En excluant l'impact du site marchand Net-A-Porter, la hausse du chiffre d'affaires a atteint 19% à taux de change constants.

Le consensus des analystes interrogés par Reuters tablait en moyenne sur un chiffre d'affaires de 1,98 milliard.

Toutes les divisions ont enregistré une croissance à deux chiffres des ventes, précise le groupe dans un communiqué.

FORTE CROISSANE EN ASIE

Dans la région Asie Pacifique, le propriétaire de Cartier et de Van Cleef & Arpels a enregistré une croissance des ventes de 42% à taux de change constants, à 772 millions d'euros, reflètant à nouveau l'expansion du groupe dans cette région en forte croissance.

L'industrie horlogère suisse a connu une forte croissance sur les marchés asiatiques en 2010, qui a largement contribué à la hausse à deux chiffres des exporations dans ce secteur.

Les vente sont également rebondi en Europe et dans la région Amériques, en partie stimulées par Net-A-Porter, le portail de vente en ligne de produits de luxe acquis en juin dernier. [ID:nLDE6300HJ]

IMPACT LIMITE

Le groupe Richemont a toutefois souligné que la hausse du franc suisse pourrait affecter sa marge brute, une partie de ses coûts de production étant libellée dans la monnaie helvétique.

La société a décrit le quatrimème trimestre comme un "défi" compte tenu de comparables élevés.

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires totalise 5,366 milliards d'euros, augmentant de 25% à taux constants et de 35% à taux réels.

"Les chiffre du troisième trimestre étaient supérieurs aux attentes, la région Asie-Pacifique en particulier étant une surprise positive dans la mesure où la croissance de 42% reflète une accélération même par raport au premier semestre et cela malgré une base de comparaison élevée", a commenté René Weber, analyste chez Vontobel.

Certains analystes considèrent cependant que ces chiffres n'auront qu'un impact limité sur le cours de l'action à court terme, le titre ayant déjà bien rebondi après la publication des ventes de Noël du joailler américain Tiffany's (TIF.N) la semaine dernière. [ID:nLDE70A0QL]

Thomas Chauvet, analyste chez Citigroup, estime cependant que l'action, qui se traite sur un ratio cours-bénéfice de 19,5 pour 2011, apparaît relativement bon marché par rapport au reste du secteur en Europe, rappelant que Richemont "présente tous les attributs d'une bonne valeur de croissance à long terme".

En 2010, le titre s'était apprécié de 58%, signant une des meilleures performances annuelles de la Bourse suisse.

Pour un graphique sur le secteur du luxe en Europe, veuillez cliquer sur: r.reuters.com/jeb56r

Nathalie Olof-Ors, avec Silke Koltrowitz, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below