17 janvier 2011 / 11:17 / dans 7 ans

LEAD 2 Airbus remporte la bataille des commandes face à Boeing

* 644 commandes brutes en 2010, total net de 574

* Virgin permet à Airbus de franchir les 10.000 ventes

* 510 livraisons en 2010, un nombre record

* 520-530 livraisons anticipées en 2011 /président

* Le titre EADS en légère hausse

* Graphique interactif de la bataille des commandes entre Airbus et Boeing :

r.reuters.com/haz66r

(Actualisé avec précisions de la conférence, cours de Bourse)

par Tim Hepher

TOULOUSE, 17 janvier (Reuters) - Airbus a battu Boeing sur le fil dans la bataille des commandes d‘avions en 2010, l‘avionneur européen franchissant au passage la barre symbolique des 10.000 ventes grâce à un contrat de cinq milliards de dollars passé par Richard Branson.

Une avalanche de commandes obtenues à la dernière minute a permis à la filiale à 100% d‘EADS EAD.PA de dépasser son éternel rival américain en toute fin d‘année, conservant ainsi sa place de numéro un pour la troisième année consécutive.

Airbus, qui attribue ses performances commerciales à une forte reprise du marché dans les pays émergents et dans le segment des compagnies à bas coûts, a fait état de 644 commandes pour l‘année dernière, pour un total de plus de 84 milliards de dollars (63,4 milliards d‘euros) aux prix catalogue, contre 625 unités pour Boeing.

A fin novembre 2010, Airbus était encore à la traîne de Boeing (BA.N) en la matière. Le seul mois de décembre a été marqué par 200 commandes pour le constructeur européen.

“Ces chiffres montrent que la situation économique est en voie d‘amélioration (...) Le marché de l‘aviation civile a retrouvé la croissance grâce à l‘Asie, aux compagnies à bas coûts et aux marchés émergents”, a dit à des journalistes John Leahy, directeur commercial d‘Airbus.

Lors de la conférence de presse annuelle d‘Airbus, Tom Enders, président exécutif du constructeur, a toutefois laissé entendre que la parité euro/dollar restait un sujet de préoccupation en disant qu‘il préférerait un dollar plus fort que l‘actuel niveau de 1,30 pour un euro.

S‘exprimant lors d‘un colloque de la Coface à Paris, Louis Gallois, président exécutif d‘EADS, a déclaré de son côté qu’à 1,30 dollar, l‘euro était encore jugé “trop fort” par le groupe.

“Le point d’équilibre, pour nous, se situe plutôt autour de 1,20. Dix centimes (de variation), pour nous, c‘est un milliard d‘euros (...)”, a souligné Louis Gallois.

Le bilan des commandes de 2010 tient compte d‘une commande ferme portant sur 60 A320 de Virgin America, dont Richard Branson détient une participation minoritaire, la compagnie à bas coûts basée en Californie devenant le premier client confirmé de la version A320neo censée générer des économies de carburant de 15%.

Cette transaction a été finalisée à la fin du mois dernier et est donc comptabilisée dans les données de 2010. Mais Airbus et Virgin ont préféré attendre ce lundi pour l‘annoncer à la fois pour marquer symboliquement la dix millième commande et pour mettre la compagnie sur le devant de la scène.

NOMBRE RECORD DE LIVRAISONS

Airbus a annoncé la semaine dernière une commande d‘ampleur potentiellement historique placée par la compagnie aérienne indienne IndiGo, portant notamment sur 150 A320neo, mais ce contrat n‘a pas encore été finalisé. (voir [ID:nLDE70A25T])

A 13h45, le titre EADS avançait de 0,39% à 20,83 euros, surperformant l‘indice des valeurs industrielles européennes .SXNP (+0,01%) et se rapprochant de son pic de trois ans de 21,29 euros atteint en séance le 12 janvier à la suite de l‘accord avec IndiGo. [ID:nLDE70B1E2]

Ajusté des annulations, le total des nouvelles commandes d‘Airbus ressort à 574 avions, pesant un total de 74 milliards de dollars contre 530 pour Boeing, ce qui donne au constructeur européen une part de marché de 52%.

Pour la huitième année de suite, Airbus a livré plus d‘avions que Boeing en 2010, franchissant en outre la barre des 500 unités pour la première fois de son histoire. Airbus a ainsi livré 510 appareils l‘an dernier, contre 498 l‘exercice précédent et 462 pour Boeing (-4%).

Le président d‘Airbus, Tom Enders, a dit que les livraisons seraient portées à 520-530 avions cette année, ajoutant, sans plus de précisions, que les commandes 2011 devraient être supérieures aux livraisons. Il a aussi dit qu‘Airbus devrait encore être devant Boeing en termes de livraisons cette année.

Airbus a enregistré un chiffre d‘affaires de “quelque 30 milliards d‘euros” l‘année dernière, contre 28,067 milliards en 2009, a poursuivi Tom Enders.

Le président d‘Airbus a également dit envisager une hausse de la production aussi bien des A330/A340 que des avions de la famille A320.

La demande pour l‘A330 a été dopée par le retard affectant le programme 787 Dreamliner de Boeing, dont la première livraison devrait à nouveau être repoussée après un incendie d‘origine électrique à bord d‘un appareil lors d‘un vol d‘essai.

Airbus a franchi le cap des 10.000 commandes en 40 ans d‘existence. Boeing revendique de son côté 20.663 ventes d‘avions civils depuis janvier 1958, premier mois recensant les données commerciales sur le site internet du constructeur.

* ENCADRE Commandes et livraisons d‘Airbus et Boeing en 2010 [ID:nLDE70G0DS]

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below