January 11, 2011 / 12:47 PM / 7 years ago

LEAD 1 Cosmétiques - Beiersdorf mécontent de l'exercice 2010

4 MINUTES DE LECTURE

* CA 2010 à 6,19 mds d'euros (consensus 6,14 mds)

* EBIT 2010 à 697 mlns d'euros (consensus 679 mlns)

* Beiersdorf réaffirme ses objectifs 2011

* L'action cède 1,42% à la mi-journée

FRANCFORT, 11 janvier (Reuters) - Le fabricant allemand de cosmétiques Beiersdorf (BEIG.DE) s'est dit mardi mécontent de la performance 2010 de ses produits grand public, son coeur de métier, et a dévoilé ses nouvelles gammes destinées à doper sa rentabilité.

Les ventes de la division grand public du fabricant des crèmes Nivea et des baumes à lèvres Labello n'ont augmenté que de 1,6% l'an dernier, en deçà d'une prévision abaissée à 2% en fin d'année dernière.

"Malgré de nets succès dans certaines régions, nous ne sommes pas satisfaits de la performance globale du segment Consommation en 2010", a déclaré Thomas Quaas, le président du directoire, dans un communiqué.

Dans une présentation sur son site internet, Beiersdorf a réaffirmé qu'il anticipait une baisse de sa marge en 2011 par rapport à 2010, et une stagnation de ses ventes.

Beiersdorf avait annoncé avant Noël son intention d'investir dans sa marque-clé Nivea et de réduire ses lignes de maquillage et de soins capillaires, ce qui s'était traduit par deux avertissements sur résultat en l'espace d'une semaine.

Le groupe réalise environ 85% de ses ventes dans les soins de la peau et les produits de beauté mais a perdu du terrain face à L'Oréal (OREP.PA) et Henkel (HNKG_p.DE).

Le chiffre d'affaires annuel affiche une hausse de 3,1% à périmètre comparable et de 7,7% au total, à 6,192 milliards d'euros, pour un résultat d'exploitation de 697 millions d'euros.

Ajusté des coûts de dépréciation en Chine et des dépenses de restructuration, le bénéfice d'exploitation ressort à 579 millions d'euros, en baisse de 1,4%.

Les analystes tablaient sur un REX 2010 en hausse de 15,7% à 679 millions d'euros et sur un chiffre d'affaires en hausse de 6,8% à 6,14 milliards d'euros.

Beiersdorf n'a pas donné d'estimation chiffrée pour 2011.

Le groupe de Hambourg avait indiqué en décembre tabler sur une marge d'exploitation en baisse par rapport à 2010 et sur un chiffre d'affaires stable. (voir [ID:nLDE6BE15Z])

Les résultats complets doivent être publiés le 3 mars.

Le titre, qui a bondi la semaine dernière sur des rumeurs de possible cession à Procter & Gamble (PG.N), était en repli après ces annonces, à 41,06 euros (-1,42%) vers 12h30 GMT.

Victoria Bryan, Danielle Rouquié et Jean Décotte pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below