Les ventes de Metro ont souffert du mauvais temps au T4

mardi 11 janvier 2011 10h28
 

FRANCFORT, 11 janvier (Reuters) - Le distributeur allemand Metro (MEOG.DE: Cotation) a fait état d'une croissance de ses ventes moins importante que prévu en 2010, en raison des grands froids du mois de décembre en Europe.

Le groupe prévoit toutefois toujours de publier un bénéfice d'exploitation de 2,3 milliards d'euros pour l'année 2010.

"La tendance des ventes s'est améliorée dès que le temps s'est adouci", a déclaré le président du directoire Eckhard Cordes, dans un communiqué publié mardi.

Le chiffre d'affaires 2010, inférieur aux attentes, est en hausse de 2,6% à 67,3 milliards d'euros. Il n'a crû que de 1,6% au quatrième trimestre.

De nombreux distributeurs ont connu des ventes décevantes durant la période des fêtes, qui représente traditionnellement un pic de consommation. Plusieurs ont attribué le phénomène aux conditions météorologiques rigoureuses. A l'inverse, le britannique Marks & Spencer (MKS.L: Cotation) a annoncé mardi que ses ventes de Noël avaient été plus importantes que prévu, les dépenses plus importantes de ses clients ayant compensé la baisse de la fréquentation des magasins. (voir [ID:nLDE70A0AT]) Selon Eckhard Cordes, la croissance des bénéfices devrait s'accélérer en 2011, lorsque les effets des baisses de coûts et du programme de productivité lancés par le groupe feront sentir leurs effets.

Les analystes prévoyaient un chiffre d'affaires 2010 en hausse de 3,4% à 67,76 milliards d'euros, et une hausse de 4,2% au quatrième trimestre.

Vers 9h15 GMT, le titre Metro (MEOG.DE: Cotation) prenait 0,65% à 52,98 euros, surperformant légèrement l'indice DAX .GDAXI de la Bourse de Francfort.

(Victoria Bryan, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Danielle Rouquié)