France-Renault et Peugeot voient une rechute des ventes en 2011

mardi 4 janvier 2011 07h39
 

PARIS, 4 janvier (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France devraient reculer d'au moins 10% cette année avec la suppression définitive de la prime à la casse, selon les estimations des deux constructeurs automobiles Renault (RENA.PA: Cotation) et Peugeot (PEUP.PA: Cotation), interrogés par La Tribune de mardi.

Selon le directeur commercial France de Renault (RENA.PA: Cotation), Bernard Cambier, la baisse devrait être de 13% en 2011. Son homologue de Peugeot (PEUP.PA: Cotation), Olivier Veyrier, estime pour sa part que la baisse sera "supérieure à 10%".

La prime à la casse, qui a disparu le 1er janvier, a encore soutenu le marché français en 2010 puisque les immatriculations n'ont baissé que de 2,2% l'an dernier dans l'Hexagone. (Voir [ID:nLDE7020M8])

Elle devrait encore porter les ventes du début 2011 avec la livraison des modèles commandés avant la fin de l'aide publique de 500 euros, mais dans son ensemble, cette année devrait être marquée par une rechute.

Olivier Veyrier dit s'attendre à ce que les ventes pour les flottes d'entreprises, reportées à cause de la crise, prennent cette année le relais des clients particuliers dont la demande a été gonflée par la prime à la casse.

(Gilles Guillaume, édité par Danielle Rouquié)