GB - Les distributeurs prévoient des ventes plus faibles en 2011

lundi 27 décembre 2010 12h12
 

LONDRES , 17 décembre (Reuters) - La plupart des groupes de distribution britanniques s'attendent à des ventes plus limitées en 2011, en raison d'une demande plus faible des consommateurs et de pressions inflationnistes, révèle lundi une enquête du BRC (British Retail Consortium).

Cette enquête montre que près des deux tiers des distributeurs interrogés prévoient que leurs ventes se dégraderont par rapport à 2010. Nombre d'entre eux anticipent également que la hausse de la taxe sur la valeur ajoutée l'an prochain affectera les dépenses des consommateurs.

"Notre photographie du secteur montre que les distributeurs s'attendent à un mois de décembre difficile suivi d'une année 2011 délicate. Ils pensent que la hausse de la TVA va contribuer à la hausse des prix et, avec les craintes autour des mesures d'austérité du gouvernement et de l'économie en général, que les ménages vont reporter leurs dépenses", a déclaré dans un communiqué le directeur général du BRC, Stephen Robertson.

Le BRC a ajouté que les distributeurs prévoyaient toujours de créer des emplois en 2011, bien que 24% des sondés aient dit s'attendre à réduire leurs effectifs.

Les distributeurs britanniques espèrent que les consommateurs seront massivement revenus dans les magasins pour la période de ventes des traditionnelles de fêtes de fin d'année, en dépit des conditions climatiques et des problèmes de transport.

(Sudip Kar-Gupta, Florent Le Quintrec pour le service français, édité par Cyril Altmeyer)

(Service économique . Tel 01 49 49 54 69. Reuters messaging: florent.lequintrec.reuters.com@reuters.net))