Numericable perd des abonnés dans la TV, pas dans l'internet

mercredi 22 décembre 2010 12h11
 

PARIS, 22 décembre (Reuters) - Numericable a confirmé mercredi avoir perdu des abonnés ces derniers mois dans la télévision mais a précisé avoir continué à en gagner dans l'internet, réfutant ainsi une information de La Tribune.

Lors d'une présentation faite le 27 octobre à ses créanciers, le câblo-opérateur revendiquait 3,3 millions d'abonnés à la télévision contre 3,5 millions annoncés en mars 2010, a confirmé un porte-parole du groupe.

Mais dans le seul secteur de l'internet, le groupe affichait 1,17 million d'abonnés en septembre contre 1,12 million en mars, soit une hausse de 4%, selon des chiffres communiqués à Reuters par le groupe.

Le chiffre de 900.000 abonnés rapporté mercredi par La Tribune, qui traduisait une baisse sur six mois, ne prend pas en compte les abonnés à l'ADSL et les abonnements collectifs de Numericable, a précisé le porte-parole.

Le câblo-opérateur a dû faire face à l'offensive d'Orange FTE.PA, SFR (VIV.PA: Cotation), Free (ILD.PA: Cotation) et Bouygues Telecom (BOUY.PA: Cotation) sur leurs offres "triple play" (télévision, internet, téléphone).

Les désabonnements totaux ont dépassé les recrutements de mars à août, puis le solde est redevenu positif en septembre, notamment après des offres lancées durant l'été.

Au troisième trimestre, le groupe dit afficher une part de marché de conquête de 23% sur les zones dans lesquelles il est présent, selon les données communiquées à Reuters.

Dans la seule fibre optique, le câblo-opérateur ajoute qu'il revendique 322.000 clients en septembre, soit un gain de 24% en six mois.

Numericable accuse une baisse de 4% de son chiffre d'affaires à 602 millions d'euros sur les huit premiers mois de l'année - à comparer à une prévision de 900 millions pour l'ensemble de 2010. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a reculé de 7% à 314 millions d'euros dans le même temps, en raison des dépenses de marketing, conduisant le groupe à revoir son objectif annuel à 470 millions au lieu de 511 millions.

Numericable a pour actionnaires les fonds Cinven [CINV.UL], Carlyle Group [CYL.UL] et Altice.

(Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)