13 décembre 2010 / 07:36 / dans 7 ans

LEAD 3 Air Liquide veut croître de 8 à 10% par an avec Alma 2015

* Le nouveau plan s‘appuiera sur E12 mds d‘investissements

* Le groupe veut retrouver sa performance des périodes sans crise

* 15.000 créations d‘emplois, pour moitié dans les émergents

* Poursuite des réductions de coûts

(Actualisé avec conférence de presse et cours de Bourse)

par Gilles Guillaume

PARIS, 13 décembre (Reuters) - Air Liquide (AIRP.PA) veut retrouver sur les cinq ans qui viennent son taux de croissance d‘avant les crises des années 2000 grâce à un programme d‘investissement de 12 milliards d‘euros axé pour l‘essentiel sur les marchés émergents.

Le leader mondial des gaz industriels a dévoilé lundi son nouveau plan stratégique “Alma 2015” qui vise une croissance annuelle moyenne de 8% à 10% du chiffre d‘affaires et une progression soutenue du bénéfice net.

Air Liquide renouerait ainsi avec une performance similaire aux 10,5% enregistrés sur la période 1996-2000, avant la crise provoquée par les attentats du 11 septembre 2001 (5,2% de croissance annuelle moyenne du CA sur 2001-2005) et celle entraînée par la faillite de la banque Lehman Brothers en 2008 (5% de croissance estimée sur 2006-2010).

“Dans un marché qui croîtrait de 7% à 8%, nous sommes convaincus que nous pouvons faire mieux que le marché, ce qui signifie qu‘on prendra des parts de marché, à la fois en termes géographiques et en termes de segments”, a déclaré le PDG d‘Air Liquide Benoît Potier, au cours d‘une conférence de presse.

Les cinq prochaines années consacreront ainsi la poursuite du basculement de la croissance vers les pays émergents, puisque Benoît Potier a indiqué qu’à l‘horizon 2015 l‘Asie pèserait davantage que l‘Amérique dans le chiffre d‘affaires du groupe et que l‘Europe en pèserait moins de la moitié.

Si l‘on retire du plan d‘investissement deux milliards d‘euros acquisitions, plutôt de sociétés régionales et de taille petite et moyenne, 70% environ des dix milliards d‘investissements industriels et financiers restants devraient être destinés aux pays émergents, dont le poids dans les ventes devrait doubler en cinq ans.

Vers 14h15, l‘action Air Liquide gagnait 0,7% à 95,70 euros, globalement en ligne avec l‘indice CAC 40 (+0,9%).

15.000 NOUVEAUX EMPLOIS EN CINQ ANS

Air Liquide mise sur la demande future en oxygène pour la sidérurgie, notamment en Chine et en Russie, ou pour le secteur de la santé, le vieillissement de la population dans les pays industrialisés entraînant le développement des soins à domicile, tandis que l’émergence d‘une classe moyenne dans les nouvelles économies s‘accompagne d‘un élargissement de l‘accès aux soins.

Le boom des lampes à LED, dont la fabrication utilise des gaz d‘Air Liquide, et la découverte par les compagnies pétrolières de brut plus lourd, nécessitant donc davantage d‘hydrogène pour réduire la teneur en souffre du pétrole, constituent d‘autres moteurs de croissance prometteurs.

Alma 2015 prévoit 30.000 nouveaux recrutements sur les cinq prochaines années, soit 15.000 créations nettes de postes si l‘on retire les départs naturels (turnover et retraite). Ces nouveaux emplois, sur un effectif actuel de 42.300 personnes dans le monde, seront créés probablement pour moitié dans les pays émergents.

“En France, comme dans les pays matures, on continue d‘avoir une augmentation des effectifs, mais qui est beaucoup, beaucoup plus modeste que dans les pays émergents”, a précisé Benoît Potier, expliquant cette résistance par le développement des soins à domicile, métiers de services où le besoin en personnels est plus fort.

Le précédent plan Alma, un nom inspiré du pont parisien près duquel se situe le siège du groupe, couvrait initialement la période 2008-2012 mais son calendrier avait dû être modifié à cause de la crise.

Alma 2015 prévoit également une poursuite de l‘amélioration de l‘efficacité opérationnelle du groupe à hauteur d‘au moins 200 millions d‘euros par an, au même rythme que sur les trois années passées, grâce essentiellement à des réductions de coûts dans la logistique et les achats.

Air Liquide compte aussi porter à 12-13% la rentabilité des capitaux employés (ROCE), contre 11-12% dans le plan précédent, maintenir pour ses actionnaires un taux de distribution de 45% à 50% du bénéfice net part du groupe, et conserver des ratios d‘endettement lui permettant de conserver sa note crédit dans son actuelle plage “A”.

* Le communiqué sur les nouveaux objectifs :

here

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below