LEAD 1 France/Auto-Les immatriculations baissent moins que prévu

mercredi 1 décembre 2010 13h37
 

* Immatriculations -10,8% en novembre (révisé de -11%), après -18,7% en octobre

* La barre des deux millions franchie sur onze mois

* Promotions et fin de la prime à la casse à l'oeuvre

par Gilles Guillaume

PARIS, 1er décembre (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont encore diminué en novembre mais moins que prévu, de 10,8% sur un an, la fin prochaine de la prime à la casse suscitant à nouveau un effet d'aubaine largement encouragé par les offres des constructeurs.

Le recul des immatriculations le mois dernier, selon le chiffre publié mercredi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) et révisé d'une estimation initiale de -11,0%, a été amorti par l'effet conjugué de la prochaine disparition du "superbonus" gouvernemental, de la baisse à venir des bonus écologiques et de la bataille de promotions engagée par les marques.

Si la prime à la casse est désormais moins alléchante qu'en 2009 et qu'au début de l'année, les constructeurs font tout pour susciter un nouveau sursaut d'intérêt des automobilistes avant la fin du dispositif.

Avec des slogans comme "Les instants historique" chez Volkswagen (VOWG.DE: Cotation), "Plus tard ce sera trop tard" chez Peugeot (PEUP.PA: Cotation) ou encore "Happy end" chez Citroën, la plupart des marques quadruplent la prime sur certains modèles, remise qui peut aller jusqu'à dix fois la prime gouvernementale et qui vient s'ajouter à d'autres rabais.   Suite...