Thomas Cook chute en Bourse sur des réductions de coûts

mercredi 1 décembre 2010 10h51
 

LONDRES, 1er décembre (Reuters) - Le britannique Thomas Cook (TCG.L: Cotation) chute en Bourse mercredi après avoir annoncé son intention d'économiser 40 à 50 millions de livres (60 millions d'euros environ) en Grande-Bretagne et publié des comptes annuels correspondant aux anticipations les plus basses.

En matinée, le deuxième voyagiste européen voit son cours de Bourse reculer de 4,5% à 178 pence. L'action a perdu près du tiers de sa valeur depuis mars.

Thomas Cook compte supprimer 500 emplois en Grande-Bretagne, renégocier avec ses fournisseurs, réduire ses besoins d'achats et rénover son infrastructure informatique. Ces décisions devraient se traduire par une charge de 20 millions de livres imputée sur l'exercice 2010/2011.

"Nous avons pris de nouvelles mesures pour simplifier et rationaliser notre activité en Grande-Bretagne, ce qui débouchera sur d'importantes économies sur une base annualisée, atténuant d'autant les pressions sur les charges et toute nouvelle et éventuelle dégradation de l'environnement commercial", déclare le directeur général Manny Fontenla-Novoa dans un communiqué.

Thomas Cook a fait état d'un bénéfice d'exploitation de 391,4 millions de livres, en baisse de 5,7%. Le marché projetait de 390 à 404 millions de livres, selon les chiffres fournis par le voyagiste.

Le dividende final est inchangé, à 10,75 pence.

Thomas Cook avait lancé un avertissement sur ses résultats en août et dit le mois suivant qu'il réduirait ses coûts et rationaliserait ses opérations en Grande-Bretagne afin de se préparer à une conjoncture qui s'annonce difficile l'an prochain.

TUI Travel TT.L, le premier voyagiste européen, doit publier ses comptes définitifs jeudi.

(Matt Scuffham, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Danielle Rouquié)